Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Modernisation des écoles congolaises. Hellot Mampouya satisfait du niveau d’exécution des chantiers à Brazzaville


Par | Dimanche 8 Juin 2014 | Lu 432 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Le Ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et de l'Alphabétisation, Hellot Matson Mampouya, a fait la ronde, ce 7 juin 2014, de différents chantiers dans quelques établissements scolaires (Primaire, Collège et Lycée) de Brazzaville, une façon de s’enquérir du niveau d’exécutions des travaux de construction des nouveaux bâtiments.



Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation Mampouya visitant l'école Kibina
Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation Mampouya visitant l'école Kibina
Cette ronde marque le lancement des activités qui porteraient sur la visite permanente et suivi des chantiers qui sont en train d’être exécutés à travers tout le pays relavant de son département ministériel. Le mobile est d’accélérer ces différents chantiers afin que bon nombre d’entres eux soient achevé avant la rentrée du 1er octobre 2014, a déclaré le ministre de tutelle, Hellot Mampouya. Au terme de cette politique, a-t-il a ajouté, que le Congo dispose d’une plus grande capacité d’accueil dans un environnement beaucoup plus moderne et pour répondre effectivement à cette directive du Chef de l’Etat qui porte sur la modernisation de l’école congolaise.

Partant de l’école primaire de Kibina suivi de l’école primaire et collège de Mafouta, dans l’arrondissement 8, Madibou, le ministre accompagné de son staff a visité respectivement les travaux de construction des bâtiments de 9 salles à l’école primaire et d’un lycée de R+1 de 10 salles de classes. Selon le chef de chantier, le lycée de Mafouta sera prêt avant la rentrée scolaire 2014-2015. Dans le site de l’école primaire de Mafouta s’exécute également les travaux des bâtiments d’un cycle primaire et préscolaire puis ceux des logements du personnel administratif.

Dans l’arrondissement 1 Makélékélé, deuxième étape de cette visite, le chantier visité est celui du site de l’école Mabiala Ma-Nganga, à quelques encablures de la morgue de Makélékélé, où deux bâtiments de 6 salles de classes ont été réhabilitées. Dans ce site, le ministre a déploré l’abandon du chantier du logement de la directrice. Des instructions ont été données à direction des études et de la planification pour convoquer cet opérateur économique afin de comprendre les raisons de ce comportement.

Le collège de la commune de Bacongo, a été la troisième étape de cette ronde. Avec un aspect d’abandon, le collège de la commune dans lequel a été construit un bâtiment de 3 classes qui tend presqu’à la fin. Arrivée sur le lieu, le ministre a été reçu par un nombre d’élèves candidats au BEPC, lesquels il leur exhorter à faire preuve de dynamisme et responsabilité pour décrocher le BEPC. A l’école primaire Nkéoua Joseph, où sont engagés les travaux de 4 bâtiments de 3 salles d’un collège, Hellot Matson Mampouya s’est insurgé contre l’état d’insalubrité de cet établissement scolaire et des directives ont été données à la directrice de cette école pour organiser régulièrement des opérations « retroussons les manches ».

Avant de boucler sa ronde, le ministre a fait une escale à l’inspection générale, primaire, secondaire et de l’alphabétisation. Ici, Hellot Mampouya a pu admirer le niveau d’exécution des travaux du bâtiment R+2 du bloc administratif qui sont presqu’arrivés à leur terme. La même architecture a été observée au lycée moderne de Massengo, dans le 9ème arrondissement Djiri où les travaux d’un bâtiment de R+3 avancent à pas de géant, à la satisfaction du ministre, qui du reste a passé au peigne fin, tous les compartiments de cette œuvre, fruit de la coopération sino-congolaise.

Au terme de ladite ronde, Hellot Mampouya s’est félicité et a dit : « Nous avons noté avec beaucoup de satisfaction dans la plupart de ces chantiers que les travaux se déroulent bien. Mais, comme vous le savez quand vous avez un programme aussi vaste, il s’infiltre toujours des opérateurs qui ne sont pas toujours promptes et nous avons constaté, malheureusement, qu’il y a quelques chantiers qui ne décollent pas vraiment dont les travaux ne s’exécutent pas au rythme que nous aurions souhaité. »
Le ministre a salué les efforts du Chef de l’Etat à travers le gouvernement d’avoir consacré deux années successives à l’éducation en y allouant des budgets importants et il a invité les opérateurs économiques de faire diligence pour que, l’école congolaise offre une grande capacité d’accueil à ses apprenants à la rentrée prochaine.

En sus, Hellot Mampouya a fait savoir à la presse qu’il instruit la Direction des Etudes et de la Planification pour que ces opérateurs soient interpellés afin qu’ils puissent accélérer le rythme des travaux pour qu’au 1er octobre 2014 tous ces bâtiments soient fonctionnel.

Wilfrid LAWILLA
Lu 432 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes