Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Municipalisation de la Lékoumou : La Commission départementale désormais opérationnelle


Par | Vendredi 28 Mars 2014 | Lu 488 fois | 0 Commentaire

Lékoumou, (Starducongo.com) - Cette instance a été installée récemment et est placée sous l’autorité de Monsieur André Ovu, Préfet du département de la Lékoumou, secondé par le président du Conseil départemental de ce département, François Bita. Elle aussi est composée d’un secrétariat technique dirigé par Aurélien Okiere et de groupes de travail relatif aux textes.



Le ministre Jean-Jacques Bouya
Le ministre Jean-Jacques Bouya
En compagnie du ministre Thierry Moungalla et Léon Raphael Mokoko, Jean-Jacques Bouya, président de la Commission technique de la fête de l’indépendance nationale, ministre chargé de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux nationale des organisations des fêtes nationales a mise ne place cette structure technique départementale. D’entrée de jeu, Jean-Jacques Bouya a donné les spécificités de la commission technique nationale, son rôle ainsi celles de la commission technique départementale. Il a énuméré certaines missions dévolues à cette structure telles : identifié les projets concourant au renforcement de l’équipement du territoire départemental et de la lutte contre la pauvreté dans les chefs-lieux des départements et des districts.

Elle a aussi pour missions d’appliquer les décisions de la commission d’organisation de la fête nationale ; assurer le suivi de l’exécution des projets ; transmettre au comité technique et au président de la commission technique les résultats des travaux ; mobiliser toutes les ressources humaines et psychologiques pour la réussite de la fête nationale. Cette installation s’est faite conformément aux textes existants et à l’arrêté portant composition, organisation, fonctionnement de la commission départementale de la fête nationale à Sibiti qu’il a signé le 20 mars dernier.

Le préfet de la Lékoumou, André Ovu qui a la charge de dirigé de cette instance s’est réjoui de la mise en place de celle-ci. Il a pris l’engagement d’œuvrer avec le concours des autres membres et le comité de suivi pour la réussite de la fête nationale du se tiendra le 15 août prochain ainsi qu’à la municipalisation accélérée du département. Poursuivant, le président de cette commission départementale a salué au nom de toute la population du son département la décision du président Denis Sassou N’Guesso de la tenue de cette fête à Sibiti. « Au lendemain de cette décision, en notre qualité d’agent de l’État, nous avons mis en place des groupes de travail aussi bien au niveau du chef-lieu du département que dans les chefs-lieux de nos cinq districts. Il a rappelé que la synthèse des travaux de ces groupes de travail a abouti au rapport que nous avons transmis en 2013 à la Délégation générale aux grands travaux comme contribution des cadres de l’administration locale à la réflexion générale sur les projets capables d’être retenus au titre de la municipalisation accélérée ».

Signalons que André Ovu a fait savoir à la délégation venue de Brazzaville conduite par Jean-Jacques Bouya que les cadres administratifs locaux avaient déterminé les sites qui devraient abriter les projets en minimisant, autant que possible, les expropriations pour assurer une bonne répartition. Il a indiqué que ce processus qui commencé en 2012 est en train de se poursuivre avec détermination.
Quant au secrétariat technique de la commission départementale placé sous l’autorité du préfet, est chargé de la centralisation des résultats des groupes de travail et de la préparation technique des dossiers. Par ailleurs, les cinq groupes de travail s’occupent des voiries urbaines, travaux publics urbanisme et habitat ; des infrastructures énergétiques et hydrauliques ; des infrastructures administratives ; des infrastructures économiques, sociales et culturelles, ainsi que de la communication. Chaque groupe doit jouer de police en contribuant à l’identification et au suivi de l’exécution à bon escient des projets relatifs à son secteur.

En guise de conclusion, Jean-Jacques Bouya a rappelé à l’assistance (membres de la commission départementale) que la politique de la municipalisation accélérée est un processus graduel. Il a fait savoir que le montant de ladite municipalisation se lève autour de 400 milliards de FCA.

Visite des sites
Profitant de son séjour dans cette localité, Jean-Jean Bouya, en sa qualité du président de la Commission technique de la fête de l’indépendance nationale et du ministre à la présidence chargé de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux nationale des organisations des fêtes nationales, a visité quelques structures liées à la fête de l’indépendance. Parmi ces structures figuraient la centrale thermique en construction d’une capacité de 2500KWA avec 106 km dotée de 14 postes de transformateurs. De l’aéroport d’une longueur de 20100m, lequel, d’après les experts, accueillera son vol inaugural le 15 juillet 2014. Le palais présidentiel a fait d’une visite avant de chuter par le stade de Sibiti au terme de laquelle, le ministre s’est réjoui de l’état d’avancement des travaux qui sont en train d’être exécuter.

Wilfrid Lawilla
Lu 488 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes