Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Musique : Bozi Boziana et Le Karmapa parrainent deux nouvelles chanteuses


Par Les Dépêches de Brazzaville | Samedi 6 Octobre 2012 | Lu 918 fois | 0 Commentaire



Bozi Boziana
Bozi Boziana
Faïla Passy et Tatiana Cruz sont intervenues dans les prochains albums des deux artistes qui seront bientôt sur le marché.

Faïla Passy va exprimer son potentiel artistique dans l'album de Bozi Boziana intitulé « Fiko fiko fion » dont la sortie demeure toujours imminente, selon l'auteur de l'album.

De son vrai nom, Faïla Boendi Patience, Faïla Passy est originaire de la ville de Kisangani, comme l'était la célèbre Mukangi déesse. La nouvelle perle dénichée par le « Grand-Père » Bozi est la jeune sœur de la chanteuse Faïla qui a évolué au sein de l'OK Jazz puis de Bana OK. « C'est le genre de voix féminines que j'apprécie », a récemment déclaré son mentor pour qui les prestations de Faïla lui rappellent celles de Mukangi déesse. «Le public va la juger à la sortie de l'album Fiko Fiko Fio. »

Bozi Boziana a encadré pendant des années de nombreuses chanteuses au talent indéniable, notamment Jolie Detta, Mukangi déeese (meilleure chanteuse de l'année en 1990), Skola Miel et Betty Bis.

Pour sa part, Le Karmapa souhaite également faire découvrir au public la chanteuse Tatiana Cruz qui est intervenue dans son dernier album « Le Millionnaire », particulièrement dans le titre « Omnibus ». « Tatiana sera une révélation, elle a merveilleusement chanté Omnibus, c'est mortel », a récemment fait savoir l'artiste. Originaire de la province du Katanga, Tatiana Cruz a intégré l'orchestre Rive gauche classe K depuis presque trois ans. Notons que Le Karmapa vient de créer son propre label de musique dont la toute première production sera son propre album « Le Millionnaire » dont la sortie est prévue pour novembre. « Honorable Député », « Prolongation », « Hypocrite », « Passeport », « Omnibus », « Engunduka », « Tortures », « Mama niongo », « Likambo ya mopende » et « Wanted » sont les titres contenus dans ce prochain opus.

Difficile émergence de la nouvelle génération

Depuis quelques années et après une période de léthargie, la chanson congolaise au féminin semble reprendre du poil de la bête. Passée du statut de chanteuse connue à celui de star au côté de Koffi Olomide, Cindy le cœur est sans nul doute la figure de proue de cette nouvelle génération de chanteuses, suivie de près par MJ 30 qui évolue au côté de Tshala Muana. D'autres chanteuses tentent également de se faire une place au soleil mais sans grand succès jusqu'à présent : Patience Ibembo, ex-danseuse au sein du Quartier latin de Koffi Olomide reconvertie en chanteuse et qui vit actuellement aux États-Unis; Laurette la perle ; Claudia Bakissa qui revendique la composition de la chanson « Chérie enlever » du chanteur Gino de Wenge BCBG contenue dans l'album « Soyons sérieux », etc.

Dans tous les cas, indiquent les chroniqueurs de la musique congolaise, la nouvelle génération devra faire preuve de beaucoup de créativité et de performance artistique rivaliser avec leurs aînées de l'âge d'or de la musique congolaise, à savoir Mbilia Bel, Mpongo Love, Abeti Masikini.

Patrick Kianimi
Lu 918 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes