Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Musique : Ferré Gola prépare la deuxième édition de la « soirée Lipanda »


Par Les Dépêches de Brazzaville | Samedi 12 Mai 2012 | Lu 1144 fois | 0 Commentaire



Musique : Ferré Gola prépare la deuxième édition de la « soirée Lipanda »
L'événement qui entre dans le cadre de la célébration de la fête de l'indépendance est prévu pour le 29 juin, au Grand Hôtel de Kinshasa.

Comme pour la première édition, Ferré Gola entend revisiter le riche répertoire de la musique congolaise de ces 50 dernières années allant des chansons de Grand Kallé et de Franco en passant par Tabu Ley, Pépé Kallé et le clan Wenge. Une manière pour ce jeune artiste de rendre un vibrant hommage à tous les aînés qui l'ont précédé dans la pratique de l'art d'Orphée. La rumba sera ainsi à l'honneur au cours de ce spectacle qui se veut riche en couleurs.

En attendant, l'artiste est toujours dans la préparation de son troisième album intitulé Boîte noire et qui devrait être mis sur le marché du disque au courant de l'année. L'opus a été précédé du maxi single Avant goût dont les chansons continuent de faire le bonheur des fans de Jésus de nuance. Ferré Gola a également réalisé un featuring dans l'album de Bill Clinton, son ancien collègue de Wenge musica maison mère.

L'homme a toujours rendu hommage aux grands noms de la musique congolaise dans ses précédents opus et dans ses prestations scéniques où il interprète quelques extraits de certains tubes à succès. C'est notamment le cas pour les chansons de Madilu System.

Lors de la première soirée Lipanda, dans la cadre de la célébration des 50 ans d'indépendance de la RDC, il avait notamment interprété les œuvres de Pépé Kallé, Evoloko Jocker, Carlyto Lassa et Defao. Il a été récemment nominé aux Kundé d'or au Burkina Faso ainsi qu'à Abidjan World music festival.

L'hommage des jeunes aux anciens

Ferré Gola n'est pas le seul musicien à interpréter les anciens succès de la musique congolaise. La pratique est devenue courante depuis que Koffi Olomide l'a lancée en interprétant les œuvres de Tabu Ley Rochereau pour enchaîner avec celles de Lutumba Simaro. Le 7 juillet, le grand Mopao poursuivra sur sa lancée en interprétant, cette fois-ci, celles de Luambo Makiadi Franco. Les amoureux du style Odemba qui a fait le succès du Tout-puissant OK Jazz pourront ainsi savourer à nouveau ces œuvres pimentées au rythme du Tcha Tcho qui a contribué à la célébrité de son géniteur, Koffi Olomide.

Pour sa part, Jos Diena, ancien de Cultura pays vie de Félix Wazekwa, envisage également, dans les jours à venir, d'organiser un spectacle où il pourra interpréter les anciens succès de la musique congolaise.

Selon certains analystes, cet engouement pour les anciens succès démontre que les compositions actuelles ont du mal à rivaliser avec celles qui les ont précédées tant sur le plan de la thématique, des paroles que de la mélodie.

Patrick Kianimi
Lu 1144 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes