Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Musique: Le troisième album du chanteur Black Moz enfin dans les bacs.


Par Mito revista cultural | Dimanche 22 Mars 2015 | Lu 335 fois | 0 Commentaire



C'est au bar « Les Commentes » en France et en septembre 2010 que l'artiste franco-congolais Black Moz se produit pour la première fois devant le grand public, lors d'un événement organisé par l'association AFER. Son texte « cœur blessé » fait un carton. Un artiste est né. Aujourd'hui, on peut dire que depuis sa ville de Sevran en banlieue parisienne en passant par Montréal au Canada où il a également vécu, jusqu'à Paris, il n'a cessé de tracer son sillon.

b[Après ses albums « L'insoupçonnable » et « On ne vit qu'une fois », il met sur le marché son troisième album intitulé « Envole-toi »]b qui séduit la critique et les mélomanes. Rien de surprenant dans le fait de retrouver ce slameur de 31 ans en haut de l'affiche. Très jeune, sa plume poétique et sa façon d'associer les mots avaient déjà attiré l'attention de son instituteur au point qu'à l'âge de 10 ans, l'un de ses récits sera publié dans le quotidien français Libération.

Si son premier album lui avait permis d'obtenir une notoriété sur la scène musicale parisienne, « Envole-toi » vient confirmer l'immensité de son talent. Ce dernier est une production fédératrice qui marie merveilleusement bien le Rap à la Soul music et le RnB. Les chansons « L'amour n'est pas un jeu, Parigo, Révolution, Léonardo, Overseas, N'oublie pas de vivre, On s'est trompé ou encore Mama love », sont l'aboutissement d'un bon travail.

Le chanteur Black Moz
Le chanteur Black Moz
Distingué plusieurs fois pour la beauté de ses textes et leur portée pédagogique, Black Moz a même été retenu dans le passé pour le festival d'auteurs « No states », présidé par le cinéaste, réalisateur et producteur américain Richard Dailey qui met en avant la culture urbaine. Le chanteur est le créateur de son label Paltan Family Records par le biais duquel il vient également en aide à d'autres jeunes artistes. En avril 2014, le ministère de la Justice en France lui propose de dispenser des cours et de tenir des ateliers d'écriture pour des jeunes de 10 à 18 ans.

Artiste à la fois engagé, rêveur et romantique, nous pourrions le qualifier comme il se définit lui-même : un « homme à part » ou un « amateur de l'irrationnel ». Il chante l'amour, la vie sans oublier une dose de rêve. « Envole-toi » nous fait voyager entre sonorités Soul, Jazz, RnB, Hip-hop et le Son africain. Et pour cet opus, Black Moz s'est entouré de compositeurs et invités talentueux afin de nous livrer un album nous rappelant que le Rap est avant tout une histoire de plume et de messages.

Franck Cana

Album « b[Envole-toi]b » de Black Moz, production Paltan Family Records 2015, disponible sur sites de téléchargements et points de vente habituels.

Source : Mito revista cultural n°19 de mars 2015.

Lu 335 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes