Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Musique : Maryse Nalula en tournée régionale pour le programme « Visas pour la création »


Par Les Dépêches de Brazzaville | Jeudi 27 Septembre 2012 | Lu 320 fois | 0 Commentaire



Musique : Maryse Nalula en tournée régionale pour le programme « Visas pour la création »
Le périple qui a débuté le 16 septembre dernier va se clôturer le 20 novembre.

Maryse Ngalula, lauréate de « Visas pour la création 2011 », va se produire à l'Institut Français Sedar-Senghor de Dakar le 10 octobre en compagnie d'Élie Kamano, autre lauréat de la Guinée Conakry.

Les deux artistes sont originaires de régions musicales différentes. Maryse Naglula s'est d'abord distinguée par son combat pour la protection de la femme avant de se construire une identité musicale forte et originale en basant sa musique sur les rythmes traditionnels de la RDC qu'elle a enrichis de blues, de jazz et d'autres sonorités africaines telles les musiques Zulu. Elle débute sa carrière, encore très jeune, auprès de son frère Bassy Kalala et s'initie aux différentes techniques de chant et de la guitare.

Au début des années 90, en plus de bien jouer à la guitare, elle commence à écrire et à composer ses propres chansons. Le grand public la découvre en juin 1998, lors du festival-concours Kin-Ndule, organisé par l'Association Philippe Bernard, en collaboration avec le Centre culturel français de Kinshasa. Entre 2002 et 2009, elle s'installe à Johannesburg et y réalise un album de quatre titres « Egoli » (Terre de l'or) qui remporte le Prix « Découverte Francophonie 2004 » et le Prix « SABC Africa ». Au cours de ce séjour sud africain, elle a eu l'occasion de partager une même scène avec l'artiste musicien sénégalais Ismaë Lo, à l'occasion d'une de ses tournées dans ce pays.

Invitée au Festival N'sangu Ndji Ndji à Pointe-Noire en 2010, elle y rencontre le saxophoniste Jean-Remy Guédon, directeur de l'ensemble Archimusic et ancien membre de l'Orchestre national de Jazz en France avec qui elle réalise un duo. En juillet 2010, elle est primée « Artiste du Cinquantenaire » par le Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa.

Son premier album autoproduit « Ma différence », sort en janvier 2011. La même année, Maryse Ngalula est lauréate de « Visa pour la Création 2011 » de l'Institut Français.

Ce programme est destiné à des artistes africains résidant en Afrique et qui souhaitent développer un projet précis de création en France ou dans un autre pays d'Afrique que le leur, dans un lieu d'accueil, identifié au préalable par les artistes postulants, et qui s'engage à être partenaire de la résidence. Tous les domaines de la création contemporaine en arts visuels sont concernés. La résidence dure trois mois au minimum et ne doit pas dépasser six mois. Il s'adresse aux artistes à titre individuel, même si la résidence s'inscrit dans un projet qui concerne une compagnie, un collectif, un groupe.

Patrick Kianimi
Lu 320 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes