Connectez-vous S'inscrire





Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Musique chrétienne congolaise : évangélisation ou business ?



Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 10 Février 2010 | 16:33 | Lu 3713 fois


L'or Mbongo
L'or Mbongo
Kinshasa. Réalisée jadis dans un but d’évangélisation, la musique chrétienne congolaise revêt aujourd’hui une autre connotation ; c’est celle d’un véritable business. D'après des informations, un album chrétien se négocie désormais entre 20.000 et 40.000 USD.

La musique chrétienne est devenue actuellement un domaine comme tant d'autres où le goût du lucre hante désormais les pratiquants. Outre sa vocation d’évangéliser, cette catégorie de musique constitue en ce moment un vrai business où musiciens, producteurs et consorts se font les affaires. D'où l'on y assiste à un engouement sans pareil des jeunes.

Support incontournable qui a contribué à l'évangélisation, la musique chrétienne a réussi à s'imposer sur le marché du disque au même titre que d'autres musiques comme la musique dite " typique " ou " mondaine " ou encore de divertissement.

Cette musique est aussi présente dans des spectacles, qui sont payant. Aujourd'hui, la musique chrétienne a aussi donné naissance à certaines branches à l'instar de la musique chorale qui commence également à intéresser les mélomanes.


C'est ici l'occasion de saluer les pionniers de la musique chrétienne qui ont abattu un travail appréciable et combien difficile afin de préparer le chemin à la nouvelle génération. Ils ont payé le prix pour que cette catégorie de la musique soit acceptée auprès des mélomanes, car ils étaient animés d'un esprit de sacrifice et le souci d'évangéliser, c'est-à-dire d'apporter la bonne nouvelle de Jésus Christ à travers la chanson.

A noter qu'à cette époque, les supports discographiques étaient gratuits et même les spectacles. Certains ont même abandonné le chemin et n'ont pas profité matériellement parlant, de leur travail. Toutefois, si le paradis existe, ils ont leur place dans cet endroit pour leur attitude à servir le peuple de Dieu sans qu’en retour, ils puissent bénéficier de quelques choses de concret.

En réalité, note un observateur, un musicien chrétien est avant tout un chrétien qui a reçu un appel de Dieu afin de le servir à travers la chanson.

Les données ont changé

Outre la vocation de la musique chrétienne à évangéliser, cette catégorie de musique constitue un vrai business où artistes, producteurs … se retrouvent. Aujourd'hui, un producteur peut miser beaucoup des moyens sur un artiste musicien chrétien convaincu qu'il va réaliser des bénéfices.

Conscients du fait qu'ils sont devenus des produits, les musiciens chrétiens n'hésitent pas d'exiger de gros cachets à leurs producteurs. D'après des informations en notre possession, un album chrétien se négocie désormais entre 20.000 et 40.000 USD. Quand l'artiste se voit roulé par son producteur, il est prêt à résilier le contrat, voire même à le traduire en justice. Comme cela se fait dans d'autres musiques.

Même sans producteurs, certains musiciens courageux osent s'auto produisent. Il suffit de trouver un bon distributeur et l'affaire est réglée. Les musiciens chrétiens sont désormais préoccupés par l'argent. Ce dernier leur permet de concurrencer d'autres vedettes de la chanson dite " mondaine ". Ils préfèrent rouler carrosse dans des jeeps, d'avoir de belles maisons, bref, d'avoir un bon statut social.

Le souci d'évangéliser, commence petit à petit, à disparaître chez les musiciens chrétiens au profit du goût du lucre. Un disquaire sur l'avenue Victoire, à Kinshasa, déplore cette attitude : " Les artistes musiciens chrétiens d'aujourd'hui sont plus dans le business. Ils préfèrent être dans le confort au détriment de leur vocation ".

« Un engouement sans pareil des jeunes vers la musique chrétienne »

La musique chrétienne semble être une spécialité très pénétrable où un artiste peut embrasser facilement et réussir en utilisant le nom de Jésus-Christ. Surtout que dans l'autre musique, la porte semble verrouillée.

D'où la nouvelle génération des artistes musiciens a compris le jeu. Ils s'aventurent à réaliser des albums même sans producteurs. Si le message passe, c'est une grande affaire pour lui. Avec la floraison des studios d'enregistrement et des chaînes de télévision, les jeunes musiciens chrétiens ont plus d'avantages de se faire accepter auprès des mélomanes.

L'engouement des jeunes à embrasser la musique chrétienne est à encourager. Cela ne doit pas se faire dans le souci de rechercher l'argent, mais dans le souci d'évangéliser. C'est cet esprit qui a animé autrefois les pionniers de la musique chrétienne.

Dieumerci Mayambi/Forum des As
(Via Digitalcongo)

Lu 3713 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Avril 2014 - 02:35 RDC : Qui a tué le chef rebelle «Morgan» ?


Nouveau commentaire :
Twitter

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Football | Actualités | Beauté et Mode | RD Congo | Handball | Gouvernement | Les arts | Arts martiaux | Monde | High Tech | Indiscretions | Basket-ball | Sports | Athlétisme | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Nouveaute | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Organisations Int. | Sante | A l'Affiche | Dans la presse | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes


Diffusé par Adcash


RADIO STARDUCONGO












Publicite Afrique