Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mwana N’Deya, Denis Christel Sassou-N’Guesso, le Député d’Oyo


Par | Samedi 31 Août 2013 | Lu 1797 fois | 6 Commentaires



“Faire de mon rêve une ambition : celle de construire un vrai projet de développement de notre terroir commun”

Mwana N’Deya, Denis Christel Sassou-N’Guesso, le Député d’Oyo
France, (Starducongo.com) - Selon le député d’Oyo, ce rêve est le fruit d’une dualité de fait et de lieu, à savoir : d’abord le lien de sang et de cœur qu’il a avec la ville d’Oyo, et qui fait d’elle une partie de lui, ensuite, parce qu’il se sent le devoir, par certaines actions, d’inscrire Oyo dans la postérité, convaincu que seule une telle posture contribuera à pérenniser son leadership et celui de ses ressortissants. Il pense qu’avec les fils et les fils d’Oyo, il n’a aucun doute qu’il partage ce lien de sang et de cœur. Mais a-t-il rassuré, « Je voudrais avant tout, et principalement avec vous, faire de mon rêve une ambition : celle de construire un vrai projet de développement de notre terroir commun ». Ce rêve, en substance, traduit par la suite en ambition, est le sens unique de son engagement politique au terme des dernières législatives de 2012 à Oyo.

Il a dégagé quelques axes, non exhaustif, mais prioritaires de ce programme et pour lesquels il souhaite vivement recueillir, les réflexions et suggestions, ainsi que les apports multiformes de ressortissants d’Oyo. Ces axes sont regroupés en quatre priorités qui suit ;

1 – La création à Oyo d’une activité industrielle à la fois de générer des emploies pour les jeunes et d’assurer le rayonnement extra-national d’Oyo. Il a pensé à une industrie de fabrication de médicaments génériques.

2 – Faire d’Oyo un grand pôle de formation professionnelle de dimension internationale et multidisciplinaire par l’implantation d’un complexe moderne pouvant dispenser une formation professionnelle à tous les niveaux, y compris la possibilité d’accueillir les derniers cycles de formation des étudiants en médecine. Cela permettra, par ailleurs, de pallier le déficit en personnel médical qui pourrait se poser au niveau du grand hôpital d’Oyo.

3 – Faire d’Oyo un grand pôle de promotion de l’économie culturelle par la création d’un complexe d’infrastructures culturelles et de loisirs, qui manque aujourd’hui dans tout le Département.

4 – Faire d’Oyo un pôle de développement d’une économie touristique moderne afin de valoriser le patrimoine touristique et culturel du Département, ainsi que toutes les infrastructures matérielles existantes.

« Sur ce, ces quelques axes seront couplés à l’existant qu’il nous faudra consolider, pérenniser et étendre à l’ensemble des populations. Il s’agit notamment, de l’électricité, de l’eau potable, des structures sanitaires, des actions en faveur du désenclavement de certains villages par la construction de pistes agricoles, ou d’infrastructures routières, etc. » a dit « Mwana N’Deya »

Comité Mwana N’Deya Diaspora

Notons qu’au niveau de la Diaspora en France est né le Comité Mwana N’Deya, qui s’inscrit dans une dynamique de mobilisation des hommes, des femmes, mais surtout des jeunes sur la conscientisation des valeurs d’unité nationale et du patriotisme, pour arriver à travers diverses manifestations et rencontres, au partage, d’échanges et de convivialité entre la communauté des congolais de l’extérieur et les amis du Congo Brazzaville en France et en Europe.

La première édition du tournoi de football « Mwana N’Deya » à Paris, et à l’occasion du 53ème anniversaire de l’indépendance du Congo à Djambala, a été l’une des premières activités du Comité Mwana N’Deya en collaboration avec le Collectif des jeunes congolais de la diaspora (CJCD)

Metropolis – Clément Ossinondé
clementossinonde@starducongo.com
Lu 1797 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Cacharel le 03/09/2013 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dubitatif!... Apparemment l'idée du comité n'est pas mal, meme si on tombe toujours dans le classique sans inovation aucune. Mais moi je n'hadererai pas à ce comité. Pour des raisons qui me sont propres et qui me paraissent ''logiques''

2.Posté par FRANCINE APESSE le 04/09/2013 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce monsieur existe parceque son pere est president par coup d'Etat . le jour ou son pere partira ce gamin n'aura plus sa place ds l'arene politique du Congo

3.Posté par pipo le 04/09/2013 02:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourvu que ça ne soit pas que du vent.

4.Posté par plates excuse le 04/09/2013 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah bon!

5.Posté par abele kwa le 04/09/2013 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Francine, votre point de vue est celui de toute personne qui ne croit pas à la dialectique , faite le tour du monde pour s'en rendre compte. La situation ne pouvait pas être autrement. Tout ce que l'on peut souhaiter c'est l'alternance dans notre pays sur le plan politique, autrement, vous râlerez comme vous voulez, la situation pour l'instant est celle-la. Attendez votre tour

6.Posté par XL le 07/09/2013 06:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Decidemment, les gens comme les Francine, Abele kwa ont choisi la philosophie de la "chaise vide". Donc vous avez decide que ce monsieur, du fait qu'il est ne de son papa president(pourtant il ne l'a pas choisi...cad etre ne de cette famille" qu'il ne devrait meme pas exister, ou s'inscrire des activites socio-politico-ecomiques de son pays!? Mais Mr Edgard doit vivre quand meme, ce n'est pas de sa faute d'etre ne d'une famille dirigente... d'ailleurs il n'a rien du commun avec les enfants kaddhafi, saddam, eyadema, al-sad etc..!! Ce qu'il pense faire, est ce que peut faire tout depute au Congo, car c'est comme devenu une mode ou les deputes se jettent dans la construction des infrastructures... c'est comme s'ils ne savaient quels etaient leurs roles primordiaux, cad de creer des lois et faire avancer l'agenda de la vie de leurs electeurs. Si Edgard veut transformer Oyo, alors Oyo est au Congo ou pas? Coyez moi, vous ne changerez rien, je dis bien, en cherchant a copier l'european a la loupe. Meme les chinois ne l'ont pas pu le faire, mais ils etaient obliges de sortir avec leur propre formule du CAPITALISM COMMUNISTE avec UNE DEMOCRATIE COMMUNISTE ou le president n'est pas elu par tous les chinois, et que son mandat de 10ans est clair, pas renouvelable... et ils vivent... pourtant tous les grands pays de vieilles democraties y vont s'accroupir pour des prets et recolter la main d'oeuvre moins cher et de qualite. La Chine prospere, mais les abus de droits de l'homme restes accablants!! Le Congo peut aussi evoluer a sa maniere.. je vous assure que si et seulement si tout l'argent du pays etait utilise pour des projets sociaux honnetement, personne n'aurait a se lamenter meme si ces projets etaient realises par des deputes, ou les enfants et petits fils de Sassou!! Ce qui compte c'est que le Congolais vive mieux avec toutes ses richesses actuelles, mais helas!!

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes