Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Né le 22 mai 1963 : Jean Goubald, pharmacien devenu musicien !


Par Laprosperiteonline.net | Vendredi 22 Mai 2015 | Lu 277 fois | 0 Commentaire

*De son vrai nom Jean-Marie Kalala Midibu, Jean Goubald est né un certain 22 mai 1963. Congolais de source, il est guitariste chanteur et auteur compositeur de chansons poétiques et engagées. A la fois comique et réaliste, l’artiste a le regard perdu dans le ciel et les pieds plongés dans les eaux du fleuve Congo. Peindre la société par ses paroles et créations interpellatrices et éducatives reste l’identité et le créneau majeur du chantre.



L'artiste Jean Goubald
L'artiste Jean Goubald
22 mai 1963-22 mai 2015 : il y a 52 ans depuis que Jean Goubald a vu le soleil rayonnant dans sa vie.

A cette occasion, le chanteur veut à tout prix marqué cette célébration par une soirée simple mais inoubliable au cours de laquelle il va partager les méandres de sa biographie sur une scène inédite.

Ainsi, l’auteur de la chanson «Elou» va se produire ce vendredi 22 mai à l’hôtel de la Gombe devenu son temple habituel. Il convie les mélomanes et amoureux de la bonne musique à renouer avec ses agréables mélodies contenues dans son répertoire.

Grande révélation du festival «l’Autre musique», puis révélation de l’année au referendum annuel 2002 de l’AMCO (Association des chroniqueurs de musique du Congo), Jean Goubald est devenu un artiste incontournable de la scène kinoise depuis la sortie de son premier opus «Bombe anatomique» en juin 2005.
Son parcours renseigne que le chanteur a connu ses débuts en art d’Orphée vers la fin des années 70 à Kinshasa.

Après ses études secondaires au Collège Albert, il s’inscrit dans la faculté de Pharmacologie à l’Université de Kinshasa. C’est à partir de là que Goubald intégrera l’orchestre le «Phacochère Music». Comme tout jeune kinois, la passion de la musique a été plus forte que lui. D’où, il va vite oublier la marche à pied qu’il faisait depuis la commune de Lemba jusqu’au Collège Albert (Boboto), à la Gombe.

L’artiste a bien commencé sa carrière par le système de collaboration avec des grands noms de la musique congolaise tels que: Gérard Madiata, Tabu Ley, Kalama Soul, Youlou Mabiala, Mbilia Bel, Tshala Muana, Mopero wa Maloba, le groupe Zaiko Langa et tout récemment Papa Wemba, Koffi Olomide, JB Mpiana et Werrason.

Faisons autrement la musique !

A nos jours, Jean Goubald est classé parmi les musiciens qui font la bonne musique au vrai sens du mot. Pas d’obscénité, il a réussi à créer un style de musique hors pair. Son style se fonde sur sa voix chaleureuse, limpide, d’une technique inégalable, la pureté de sa guitare et ses textes qui conjuguent rimes et rires.

Ce chansonnier kinois se lance et avance sur la dérision, le rire et le sourire, dans un joli mélange à la sauce piment. Tant en français qu’en lingala, il y a dans les textes et dans le son de Jean Goubald des zestes de Souchon... à la sauce kinoise. L’artiste écrit ses chansons comme on ne l’a jamais fait ni entendu avant lui: il rime en lingala ! Dans la plupart de ses morceaux, il fait rimer amour et humour dont se nourrissent sa créativité et ses textes, empreints de spiritualité et de vérité. C’est la première fois qu’un musicien congolais, dans son «alchimie» musicale, va voir du côté de l’Orient et du bassin méditerranéen… Un cocktail extraordinaire de rythmes d’ici et d’ailleurs !

Au fil du temps, Goubald est en train de «réinventer» en silence la musique congolaise, avec sa guitare en bandoulière.

Depuis janvier 2015, il est présent sur le marché du disque à travers son nouvel album intitulé «Norme» dont le producteur est décédé quelques mois après son lancement. De nombreux musiciens ont participé à l’élaboration de cette œuvre dont Lokwa Kanza. «Norme» est un plaidoyer de l’artiste qui invite les mélomanes à éduquer les enfants selon les normes établies dans la société.

Cet album de dix titres est disponible à Kinshasa. Jean Goubald y reprend «Où est-il», une chanson qui figurait déjà dans son deuxième album du même nom mais qui a fait long feu.

Jordache Diala
Lu 277 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes