Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ngudikama ’’Kila’’ : "V.Club est déterminé à remporter le titre de la Linafoot et de la Caf"


Par Forumdesas.org | Mardi 19 Mai 2015 | Lu 275 fois | 0 Commentaire



Christian Emmanuel Ngudikama fait aujourd’hui la fierté de son club.
Christian Emmanuel Ngudikama fait aujourd’hui la fierté de son club.
Ses nombreux fans l’ont affectueusement surnommé ’’Kila mogrosso’’, suite à ses dribbles agiles et feintes qui rendent ridicules les défenseurs adverses. Attaquant de pointe de l’Association sportive V.Club, sélectionné dans l’équipe nationale pour ses talents, Christian Emmanuel Ngudikama fait aujourd’hui la fierté de son club, vice-champion de la Champion’s League la saison dernière. A la veille du match contre Stade malien le week-end dernier à Bamako, dans le cadre des 8èmes des finales bis de la CAF, l’ailier polyvalent des Dauphins noirs s’est confié à ’’Forum des As’’. Interview.

Emmanuel Ngudikama, quelles sont vos ambitions pour cette année ?

Mon ambition au sein de V.Club est de pouvoir remporter, avec mes coéquipiers, le titre de la Linafoot (Ligue nationale de Football) et de la Caf (Confédération Africaine de Football) au terme de cette saison sportive. Mais, je sais que ces objectifs ne sont pas faciles à atteindre. Premièrement, sur le plan national, nous avons un concurrent de taille sur notre chemin : le Tout-puissant Mazembe. La victoire contre cette équipe adverse sera certainement difficile. Deuxièmement, V.Club vise remporter la coupe de la CAF. Une façon pour nous de nous consoler face au désagrément connu l’année dernière en finale de la Champion’s League...

Visiblement, vous semblez encore avoir de la peine à oublier cette défaite au sommet du football africain…

C’est le plus mauvais souvenir de ma vie. La finale de la Ligue des Champions, perdue l’année dernière face à l’Entente sportive de Sétif en Algérie, m’a beaucoup déçu. J’ai du mal à en parler souvent. D’autant plus que nous nous voyions déjà champions d’Afrique avant l’issue du match. Au dernier coup de sifflet de l’arbitre en effet, tout avait basculé. Comme au match aller, le score était de 2-2 à Kinshasa, le nul (1-1) obtenu en Algérie nous a été fatal. Nous avons ainsi vu la coupe nous échapper devant les yeux, alors qu’on venait de tenir notre adversaire en échec à domicile. Mais les deux buts de Sétif à Kinshasa ont beaucoup pesé sur la balance. C’est vraiment pour moi un souvenir amer.

Vous n’avez pas que de mauvais souvenirs au sein de V.Club ! Qu’est-ce que vous retenez de bon dans cette équipe?

C’est vrai, j’ai beaucoup de bons souvenirs avec V.Club. Je ne saurais toutefois par où commencer et où finir.

Que promettez-vous aux supporters de V.Club qui comptent beaucoup sur vous ?

Je leur demande de soutenir notre équipe sans relâche. Nous ferons de notre mieux pour les satisfaire. Mais, qu’ils ne cessent de nous appuyer. Que ce soit dans les moments de victoire, tout comme lorsque notre équipe perd. Nous nous sommes engagés à remporter les titres national et continental cette année.

Quel type de relations entretenez-vous avec votre coach Ibenge et vos coéquipiers de V.Club ?

J’entretiens de très bonnes relations avec le staff de mon équipe. Je respecte tous mes encadreurs de V.club. Et, c’est vrai, que le respect est mutuel. Avec mon coach Florent Ibenge, je me sens comme devant mon père. Il sait comment vivre avec ses joueurs. Il est très strict, très rigoureux avec tout le monde. A l’exception de personne. Je n’ai donc pas de raisons d’avoir de mauvaises relations avec lui.

Pouvez-vous nous éclairer sur votre parcours avant d’être sélectionné au sein de V. Club ?

Tout petit, j’ai d’abord commencé à jouer dans des équipes de quartier. J’ai presté dans les clubs évoluant en 3ème division, en l’occurrence au sein de FC Mukumi. Ensuite, je me suis retrouvé en 2ème division avec l’AC Kongo. Et progressivement, j’ai été recruté dans l’équipe Saint François qui jouait en 1ère division. Et puis, je suis allé prêter main forte à une équipe, connue sous le nom de ’’Les Stars de Kinshasa’’. J’y ai passé cinq ans. Et, en 2010, mon destin m’a souri en me permettant d’accéder à la prestigieuse Association sportive V.Club. Au début, j’ai passé des moments difficiles dans ce club. Et maintenant, je suis comme un poisson dans l’eau. V.Club est devenu pour moi une véritable famille.

Espérez-vous un jour évoluer aussi dans les clubs européens comme plusieurs footballeurs professionnels congolais ?

Bien sûr ! Comme d’ailleurs tout joueur africain, et particulièrement comme tout joueur congolais. J’ai toujours rêvé d’évoluer à l’étranger, précisément en Europe où le niveau des championnats est très élevé. Mon idole, dans cet univers du football, a toujours été l’attaquant portugais Christiano Ronaldo.

Propos rendus par Nathan Mputu / Stagiaire de l’IFASIC
Lu 275 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes