Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ni vivres, ni médicaments pour Jean-Marie Michel Mokoko?


Par La Semaine Africaine | Jeudi 12 Mai 2016 | Lu 1800 fois | 6 Commentaires

Selon ses proches, l’ancien candidat à la présidence de la République, Jean-Marie Michel Mokoko, n’est plus approvisionné ni en vivres, ni en médicaments, depuis la semaine passée. Tout accès et toute sortie de son domicile seraient, désormais, interdits.



Jean-Marie Mokoko
Jean-Marie Mokoko
Cette situation est extrêmement préoccupante sur le plan humanitaire et sanitaire. Elle s’est aggravée, selon eux, «depuis le refus, le 26 avril dernier, de faire une déclaration reconnaissant les résultats publiés par la Cour constitutionnelle». A propos de l’encerclement de Jean-Marie Michel Mokoko, un député européen, membre du F.n (Front national), Louis Aliot, s’étonne du silence de Paris et s’en préoccupe. «La France sait ce qui se passe au Congo. Il y a un général qui était opposant au président en place, qui est cerné par les forces de l’ordre dans sa maison, personne ne dit rien. C’est une situation explosive. La France a sa responsabilité. Le gouvernement a sa part de responsabilité», a-t-il déclaré, sur un plateau de télévision, dans l’hexagone.
Lu 1800 fois


Vos commentaires:

1.Posté par isidore le 12/05/2016 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’esquisse du discours du prochain Président de transition politique au Congo B. https://www.youtube.com/watch?v=Rw_VZX0Cb58&feature=share

2.Posté par isidore le 12/05/2016 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE PERSONNAGE DE LA VOIX DU PEUPLE HABILITÉ A OCCUPER LE POST DE LA PRÉSIDENCE DE LA PÉRIODE DE TRANSITION POLITIQUE AU CONGO BRAZZAVILLE AVEC OU SANS SASSOU NGUESSO...
Selon le vrai sondage organisé entre le 3 et 9 mai 2016 sur l'étendu du territoire national congolais (méthode des quottas et des réalités sociopolitiques congolaises): Denis Sassou Nguesso: 3% - Pascal Tsaty Mabiala: 5% - Guy Parfait Kolelas: 10% - Claudine Mounari: 12% - André Okombi Salissa: 20% et Jean Marie Michel Mokoko: 50%
SANS J8M MOKOKO: 60% PORTELLA ET 25% CHARLES ZACHARIE BOWAO ET 15% POUR LES AUTRES.
Source: sori*
*Service d'opinions de la résistance intérieure. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/05/pourquoi-le-dictateur-sassou-s-acharne-t-il-contre-j8m-et-le-prive-de-ses-droits-fondamentaux.html

3.Posté par YAMOUWONDA le 13/05/2016 01:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N ont ils pas sacrifié Ngouabi qui était President de la Republique ?

4.Posté par YAMOUWONDA le 13/05/2016 01:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu est ce qu ils ont en a foutre que ce Mokoko creve , Général qu il soit? Je doute fort qu il n ait rien a se mettre sous la dent ou qu il lui manque des médicaments pour se soigner.
Lui au moins il est libre de prendre de l air dans sa cour contrairement a Modeste Boukadia ou Paulin Makaya dont personne ne parle.

5.Posté par isidore le 13/05/2016 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La période de transition politique au Congo B. est arrivée et pourquoi faire? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/05/la-periode-de-transition-politique-au-congo-brazzaville-est-arrivee-et-pourquoi-faire.html

6.Posté par gismarcelbouity le 15/05/2016 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vérité finira par triomphé

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique