Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelles technologies : le Congo et Microsoft Afrique font le point de leur coopération


Par Brazzaville-Adiac.com | Jeudi 1 Décembre 2011 | Lu 517 fois | 0 Commentaire



La question a été au cœur de l'entretien que le ministre de tutelle, Thierry Lézin Moungalla, a accordé le 29 novembre au président de la société, le Dr Cheick Modibo Diarra

L'accord-cadre de coopération conclu en août 2008 entre le Congo et Microsoft Afrique de l'Ouest et du Centre, relatif à la mise en œuvre du projet e-gouvernement (cyber-gouvernement), reste d'actualité. Le projet vise, entre autres, la fourniture au gouvernement congolais de 2 800 logiciels authentiques et sécurités. À travers ce partenariat, Microsoft s'est engagé à soutenir les efforts du Congo dans la mise en œuvre de programmes de grande envergure, destinés à promouvoir les technologies d'information et de communication (TIC).

« Le Congo peut attendre de Microsoft tout l'accompagnement dont il a besoin. Microsoft est une compagnie globale qui a plus de 90 000 employés de par le monde. Quel que soit le problème que le Congo peut avoir dans l'utilisation des technologies, notamment dans les domaines de l'éducation, du e-gouvernement ou dans le secteur privé, il se trouvera que nous avons déjà résolu ce problème quelque part dans le monde », a souligné Cheick Modibo Diarra.

Interrogé sur le retard dans l'application de cet accord, le Malien a souligné que, partout dans le monde, les projets technologiques devaient suivre le rythme des gouvernements en matière de budgets. « Ce projet est en phase de concrétisation : les logiciels ont été livrés et mis en place. Le plus difficile est de les mettre sur les rails et d'identifier les ressources qu'il faut pour le concrétiser. Une fois que ces deux choses auront été accomplies - et je pense que cela ne saurait tarder -, nous allons avancer », a expliqué le président de Microsoft Afrique.

Le Congo s'est engagé à développer sa politique en matière des TIC, dans les domaines de l'e-gouvernement, de l'administration, de la santé, de l'éducation et du tourisme.

Le président de Microsoft Afrique s'est, par ailleurs, félicité de la créativité du jeune Congolais Vérone Mankou, inventeur de la première tablette « Way-C » en Afrique. « Ce dont je rêvais depuis très longtemps est en fait réalisable. Nous avons des jeunes comme lui, capables d'innover, capables de répondre aux besoins que nous avons. C'est un miracle. Je m'en réjouis énormément et je serai son ambassadeur auprès de la communauté africaine et mondiale car il n'y a pas qu'en Afrique que les gens ont besoins de cette tablette », a-t-il promis, encourageant également tous ceux ayant contribué à la création de l'environnement permettant à l'invention de voir le jour.

Parfait Wilfried Douniama
Lu 517 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes