Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Olivier Samba expose Nduenga za Ma mutu à Ba Sango à Pointe-Noire


Par Brazzaville-Adiac | Dimanche 5 Février 2012 | Lu 567 fois | 0 Commentaire



Olivier Samba expose Nduenga za Ma mutu à Ba Sango à Pointe-Noire
Le vernissage de l'exposition de l'artiste congolais a eu lieu le 2 février à Basango Point culturel de Pointe-Noire

Nduenga za Ma mutu ou l'intelligence de l'homme est une interpellation de l'artiste peintre sur l'essence et la valeur intrinsèque de l'homme. Un univers de questionnements à multiples facettes sur la vie sociale et politique de l'homme moderne. De son pinceau agile et utilisant des pigments naturels, l'artiste peintre essaie de répondre à travers ses œuvres picturales et ses créations artistiques à la l'éternelle interrogation : « Homme qui es-tu ? ».
Sublime par son ingéniosité et son intelligence pratique, l'homme malheureusement peut détruire aussi en un clin d'œil le fruit de ses efforts opiniâtres et le labeur de sa vie. Une facette ambivalente où s'imbriquent et s'entremêlent les vices et les vertus, la bonté et la cruauté. Expression imperceptible du monde traduit par Olivier Samba dans sa peinture au style particulier.

Dans l'exposition Nduenga za Ma mutu, Olivier Samba utilise plusieurs techniques, parmi lesquelles le collage, les pigments naturels, la peinture à huile sur toile, l'encre de chine... Artiste visionnaire au pinceau tourné vers le futurisme, Olivier Samba imagine son mode idéal débarrassé de toutes les ambiguïtés. Pour lui, cette exposition est une prédication pour un monde plus humaniste : « L'exposition Nduenga za Ma mutu est la revendication de l'homme sage », affirme-t-il.

Olivier Ladislas Clotaire Samba est né le 8 avril 1970 à Pointe-Noire. Artiste peintre au talent incontestable, il va vite séduire le monde culturel dans la ville océane par la pureté de ses créations et l'originalité de ses œuvres. Peu après ses débuts réussis dans la peinture congolaise en 1996, il va écumer les halls et les galeries de la ville océane et d'ailleurs. Au Centre culturel français, à l'Espace du trentenaire de Elf Congo (aujourd'hui Total E & P Congo), au Cercle africain, à Brazzaville et à Pointe-Noire, les œuvres d'Olivier Samba font merveille. Un talent affirmé qui lui permet de décrocher en 1998 le prix Tchikounda récompensant le meilleur artiste peintre du département du Kouilou. Des résidences de créations à Pointe-Noire et plusieurs autres expositions vont meubler par la suite la carrière artistique du peintre.

Cette exposition a été précédée d'un bouillon musical au cours duquel le peintre Olivier Samba s'est illustré à l'expression scénique, Athée Marque au chant et à la sanza, et les deux instrumentistes ont offert au public nombreux de l'Espace Basango Point culturel une nuit artistique sobre, mais inoubliable.

Hervé Brice Mampouya
Lu 567 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes