Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Omnisports : Deux nouvelles fédérations sportives dans l'arène


Par La Semaine africaine | Lundi 13 Octobre 2014 | Lu 290 fois | 0 Commentaire



Les adeptes du Jiu-Jitsu et du Kung Fu, deux arts martiaux affiliés à la Fédération congolaise de karaté, vont voler, désormais, de leurs propres ailes, en se constituant en fédérations sportives à part entière. Les assemblées constituantes des deux nouvelles fédérations sportives se sont déroulées, le même jour, samedi 4 octobre 2014, dans la salle de conférence Louis Badila, au siège de La Semaine Africaine, en présence, notamment, du représentant de la Fédération congolaise de karaté et arts martiaux affinitaires, Jean Tsélane Mongo, 3ème vice-président de la dite fédération.

«Nous sommes fiers d’avoir donné naissance aux troisième et quatrième enfants, après les Fédérations de Kyokushyn et de boxe des pharaons. Vous avez la bénédiction de la Fécoka-Ama. Allez, je vous bénis!», a déclaré ce dernier, à l’issue des élections de mise en place du bureau exécutif de la Fédération congolaise de Jiu-Jitsu et celui de la Fédération congolaise de Kung Fu Wu-Shu.

René Serge Blanchard Oba, du football au Jiu-Jitsu Ancien président d’Etoile du Congo et ancien membre de la Fédération congolaise de football, René Serge Blanchard Oba, unique candidat au poste de président, a pris les commandes de la Fédération congolaise de Jiu-Jitsu. Ce n’est donc pas un novice dans la gestion des sportifs et des hommes. Il s’est fixé pour objectif de vulgariser le Jiu-Jitsu et relever le niveau des pratiquants de cet art martial japonais au Congo. Stages de formations et compétitions alterneront, pendant son mandat initial de quatre ans. Il projette, aussi, de donner un siège à cette discipline.
Stève Kouma à la tête du Kung-Fu
Le Kung-Fu Wushu congolais s’est donné pour président Stève Kouma. Faute de concurrent, son challenger étant absent, il est passé haut la main.
Le Kung-Fu Wushu étant un art martial chinois, le nouveau président élu espère faire bénéficier aux adeptes de ce sport, techniciens et compétiteurs, des stages de formation en Chine, dans l’espoir de relever leurs niveaux respectifs. En tout cas, il est décidé à apporter un nouveau souffle à sa discipline sportive, à relever le défi de son développement, à travers tous les départements du pays.
Le plus dur commence pour les deux dernières-nées des fédérations sportives nationales. La collaboration avec la Fécoka-Ama pourrait les aider dans leurs premiers pas de fédérations autonomes. Bon vent, à leurs dirigeants fédéraux.

G.M.
Lu 290 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes