Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

PSG : la sanction de Serge Aurier se précise


Par Footmercato.net | Vendredi 19 Février 2016 | Lu 403 fois | 0 Commentaire

Mis à pied depuis son dérapage sur le réseau social Periscope, Serge Aurier va bientôt être fixé sur la sanction que lui réserve son club.



Aurier ne devrait plus porter les couleurs du PSG
Aurier ne devrait plus porter les couleurs du PSG
Ils sont nombreux à lui avoir témoigné publiquement leur soutien. Et pour José Anigo, il ne mérite pas d’être écarté indéfiniment de l’effectif francilien. Pourtant, Serge Aurier (23 ans) sait qu’il doit s’attendre au pire dans les prochains jours. Parti se ressourcer en Suisse, du côté de Genève où habite son agent Stéphane Courbis, le latéral du Paris Saint-Germain est attendu lundi prochain par sa direction. Et sauf un très improbable retournement de situation, cette dernière va sceller son avenir chez les Rouge-et-Bleu.
Comme cela était plutôt attendu, L’Équipe annonce qu’Aurier a de fortes chances de ne plus porter à nouveau le maillot parisien sauf en cas de scénario catastrophe d’ici la fin de la saison type cascade de blessures. L’objectif du PSG est donc de tenir le joueur à l’écart avant de s’en séparer l’été prochain. Un choix largement compréhensible, Aurier étant « protégé » d’un licenciement en raison de sa valeur marchande estimée à, au moins, 20 M€. Une somme qui oblige son club à le conserver jusqu’au prochain mercato estival.
Cependant, Paris ne pourra pas écarter son défenseur comme bon lui semble. Alors que le quotidien sportif rappelle qu’une mise à pied peut difficilement durer plus d’un mois, il ajoute que la charte du football prévoit qu’un joueur écarté doit pouvoir s’entraîner dans les mêmes conditions qu’un footballeur professionnel. Des termes qui seraient compliqués à respecter si Aurier est relégué en CFA. « Après, Aurier aurait mauvaise figure de saisir la commission juridique de la Ligue parce que les conditions ne sont pas les mêmes », indique toutefois un avocat spécialisé.
Lu 403 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 3 Octobre 2016 - 15:18 Cameroun: Rigobert Song victime d’un AVC

SportMonde