Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paix en RCA. Denis Sassou N’Guesso fait libérer 26 otages dont 1 polonais


Par | Samedi 29 Novembre 2014 | Lu 351 fois | 1 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - En sa qualité de médiateur dans la crise Centrafricaine, le président Congolais, Denis Sassou N’Guesso, a une fois de plus joué la partition avec la libération de 26 otages (15 Camerounais, 10 Centrafricains et 1 Polonais), dont le prêtre polonais, Père MATEUSZ DZIEDZIC. Et ce dernier a été remis à la représentante de l’Union européenne au Congo, ce 28 novembre 2014, jour anniversaire de la naissance de la République.



Homme de paix et de la sécurité, motivé et déterminé pour le retour d’une paix durable et définitive en République Centrafricaine, le président Denis Sassou N’Guesso ne se lasse pas, en aucun instant, à chercher des voies et moyens pour le rétablissement de la paix en RCA. Ainsi, en sa qualité de médiateur international dans cette crise, le président de l’Etat congolais multiplie des stratégies afin de voir ce pays voisin et frère retrouvé la quiétude d’antan.

Après avoir multiplié des rencontres avec les acteurs de la crise centrafricaine, et la mise en place d’une transition devant amener ce pays à un lendemain propice (meilleur), et la tenue d’un Forum dit de Brazzaville sur paix en RCA, lequel a abouti à la signature, par les différents acteurs politiques et militaires, de cessation des hostilités, Denis Sassou N’Guesso vient de confirmer son ambition de rentre ce pays pacifique avec la libération des otages Camerounais, Centrafricains et un prêtre Polonais.

Pari gagné !

Partisan de la paix et de la sécurité aussi bien au Congo, dans la sous-région qu’en Afrique, Denis Sassou N’Guesso a toujours milité pour une paix durable. Informé d’une prise en otage, par un groupe Centrafricain, le président Congolais s’est donné la peine, avec bonheur, volonté, détermination, persévérance, opiniâtreté et perspicacité jusqu’à l’aboutissement tant espéré le mercredi 26 novembre 2014, à la libération de ces otages. Les 15 ex-otages camerounais sont au Cameroun, libres ; les 10 ex-otages centrafricains devraient être relâchés sur leur propre territoire, ainsi que le général Abdoulaye MISKINE (Chef le Front démocratique du peuple centrafricain), le groupe ravisseur, est libre et sous votre fraternelle protection. Quant au prêtre Polonais, père MATEUSZ DZIEDZIC, il a été remis ce 28 novembre 2014, à Brazzaville, à la Représentante de l’Union européenne, Saskia De Lang, par le président Denis Sassou N’Guesso.

L’action du Président Congolais, médiateur international de la Crise Centrafricaine, est un grand succès, au regard de tous ces efforts consentis.

Ses efforts loués

En remettant l’ex-otage Polonais devant les autorités congolaises, les éloges ont fusées des intéressés à l’égard de Denis Sassou N’Guesso. En premier, Firmin Ayessa, Directeur de Cabinet du président de la République, qui était l’émissaire de Denis Sassou N’Guesso, a retracé l’épilogue de cette grande et salvatrice aventure menée par le Chef de l’Etat congolais. « Le Congo, votre pays, est fier de vous, l’Afrique Centrale est fière de vous, l’Afrique est fière de vous. Parce que votre combat pour la paix et la liberté de nos peuples est connu et apprécié. Votre panafricanisme passionné et proactif est connu et apprécié. Parce que vous êtes un homme de conviction et de foi qui ne sait laisser aucun combat, aucun chantier inachevé. La preuve, vous venez, une fois encore de la prodiguer avec le dénouement plus qu’heureux de cette intrigue complexe », a déclaré Firmin Ayessa. « Sereinement, a-t-il poursuivi, le cœur chaud, la tête froide, comme vous nous l’avez appris, suivez donc votre chemin jusqu’à son terme ! En communion et en intelligence avec le peuple Congolais, seul dépositaire de toute légitimité et de toute légalité, source exclusive de notre souveraineté et de notre démocratie, poursuivez pour les achever, les combats et les chantiers qui attendent de l’être ! Engagez les nécessaires évolutions qui garantiront demain et toujours l’honneur, la liberté et l’unité de notre peuple ! »

Quant à Mme Siaske De Lang, représentante de l’UE, a remercié le président Denis Sassou N’Guesso au nom de l’Europe et du gouvernement Polonais : « Nous vous sommes, infiniment reconnaissant. Et c’est une dette que nous avons envers vous le président du Congo, nous Union Européenne et le peuple polonais pour cette libération. »

Pour sa part, le prêtre Polonais, a imploré la Providence de bénir le président Sassou et le Congo pour le rôle majeur joué pour sa libération : « Merci Monsieur président. Que Dieu vous bénisse. Qu’il bénisse le Congo. Dieu est grand et sa miséricorde est infinie… »

S’exprimant pour la circonstance, Denis Sassou N’Guesso, médiateur international dans la crise en RCA qui a obtenu la libération de tous les otages, a encore réaffirmé le soutien de la Communauté internationale pour le retour d’une la paix durable en RCA. Il a, par ailleurs, remercié son homologue Camerounais, Paul Biya, qui a joué un rôle important en créant les conditions et en favorisant toutes les opérations, afin que les deux otages, le père Mateusz Dziedzic et Abdoulaye Miskine (Chef du FDPC) arrivent à Brazzaville.

Le président Denis Sassou N’Guesso a rappelé que le président Polonais, son gouvernement ainsi que la famille du père MATEUSZ étaient heureux d’apprendre sa libération. Saisissant l’opportunité, le Chef de l’Etat congolais s’est adressé à Abdoulaye Miskine, libre et présent dans la capitale congolaise, pour l’inviter, à travailler avec lui, dans le court terme pour la réussite du forum de Bangui sur la réconciliation et la paix en RCA qui se tiendra dans les semaines à venir.

Il sied de noter que l'ancien ministre d’Etat centrafricain, Karim Meckassoua, a aussi joué un rôle important.
Les ex-otages ont passé 6 semaines en captivé auprès des ravisseurs du Front Démocratique du peuple Centrafricain (FDPC).
Tout est bien qui finit bien. Le médiateur international sur la crise centrafricaine, Denis Sassou N’Guesso a gagné son pari !

Huguette Mb.
Lu 351 fois


Vos commentaires:

1.Posté par cgs le 01/12/2014 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sassou est un grand diplomate, mais il doit choisir un dauphin pour le remplacer, que chercher a s'acrocher au pouvoir apres 2016, ce qui poura conduire a un effacement total de tous les efforts qu'il a consentis tant au niveau international que national... Il doit devenir encore plus sage maintenant, choisir quelqu'un qui preservera ses interets... et laisser la Democratie faire son cour....

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes