Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pascal Tsaty-Mabiala candidat de l’UPADS


Par | Mardi 2 Février 2016 | Lu 690 fois | 0 Commentaire

BRAZZAVILLE, 02 FEV (ACI) – Le plénum du Conseil National de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPADS) a investi, le 31 janvier dernier à Brazzaville, le premier secrétaire du parti, M. Pascal Tsaty-Mabiala, candidat au scrutin présidentiel du 20 mars 2016 au Congo.



Pascal Tsaty-Mabiala
Pascal Tsaty-Mabiala
Dans la déclaration de candidature à la présidentielle, le candidat de l’UPADS a loué les décisions courageuses issues de la première session extraordinaire du Conseil National de l’UPADS, tenue les 30 et 31 janvier derniers au nouveau siège du parti à Diata dans la capitale congolaise.

«Vous avez opté pour la voie de la raison en désignant un candidat unique à l’élection présidentielle anticipée de mars prochain. Il nous faut privilégier le débat interne, en faisant preuve de maturité politique. Désormais, la mobilisation et l’action feront partie des tâches de l’UPADS au quotidien», a exhorté le président du Conseil National de l’UPADS.

Dévoilant sa vision politique, le coordonnateur de la plateforme de l’opposition FROCARD, a fait savoir que la campagne présidentielle portera, entre autres, sur la construction de l’unité nationale, la lutte contre la pauvreté, la protection de tous les Congolais, le respect des droits et libertés fondamentales, la lutte contre l’injustice, l’arbitraire, les antivaleurs et anti-modèles, a-t-on noté.

En outre, le Conseil National de l’UPADS a entériné les propositions du bureau politique sur les démissions de fait de MM. Joseph Kignoumbi-Kia-Mboungou et Bilong Mboungou, l’exclusion de MM. Gaspard Kaya dit Magame, Clément Mouamba et Norbert Mfikou ainsi que la levée de la suspension de M. Ange Edouard Poungui, a rapporté le communiqué final des travaux.

De même, dans sa marche vers l’élection présidentielle, le Conseil National de l’UPADS a lancé un appel pressant aux militants et sympathisants du parti à se faire enrôler sur les listes électorales durant cette campagne de révision dans leurs localités respectives.

Au terme de cette première session extraordinaire, l’UPADS a adopté une recommandation sur la libre circulation des leaders des partis politiques de l’opposition sur toute l’étendue du territoire national et à l’extérieur du Congo.
Lu 690 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique