Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pascal Tsaty-Mabiala dans la Cuvette Ouest et la Sangha


Par Upads-ea.eu | Dimanche 13 Mars 2016 | Lu 384 fois | 0 Commentaire

Parti de Brazzaville le mardi 8 mars 2016 à 14 heures, le cortège de Monsieur Pascal TSATYMABIALA, candidat de l’UPADS à la Présidentielle du 20 mars prochain, a mis le cap sur Ewo,
chef-lieu de la Cuvette Ouest, où le dauphin du Pr Pascal LISSOUBA a organisé un méga-meeting à la Place rouge de la localité le mercredi 9 mars, avant de poursuivre son périple sur Ouesso et
Sembé, dans la Sangha.



Pascal Tsaty-Mabiala dans la Cuvette Ouest et la Sangha
Il est midi le 9 mars, à la Place rouge d’Ewo, sous un soleil de plomb, quand une foule nombreuse venue des six quartiers de la ville est venue écouter religieusement le message d’espoir de leur
candidat favori. Son adresse à la population, axée sur son programme politique, s’articule autour de cinq priorités : l’école, la santé, l’emploi, la décentralisation et la diversification de l’économie.
Dans son développement point par point, le candidat de l’UPADS a insisté sur l’éducation de qualité à offrir à la jeunesse congolaise en vue de préparer une élite capable de contribuer
efficacement à l’émergence du Congo car, a-t-il martelé, les oeuvres de l’esprit constituent les plus grandes richesses d’une Nation.

S’agissant de la santé, Pascal TSATY-MABIALA entend renforcer les capacités des hôpitaux de référence dans les chefs-lieux de départements et d’installer des structures sanitaires performantes
dans les chefs-lieux des districts. Dans cette perspective, la formation des personnels de santé s’impose avec acuité.

Par ailleurs, le Congo est un pays africain gangrené par un taux de chômage excessif de 40% de sa population active. Le candidat entend y remédier en créant des emplois par l’implantation des
écoles de métiers qui offriront à la jeunesse une formation qualifiante susceptible de déboucher sur la création des PMI et des PME. Cette initiative sera renforcée par la diversification de l’économie.
Le Congo doit en effet cesser de ne compter que sur une économie de rente basée sur les recettes pétrolières et l’exportation du bois brut.

Quant à la décentralisation, Pascal TSATY-MABIALA se propose de surmonter la mainmise de l’Etat jacobin soutenue par la municipalisation accélérée, programme initiée depuis 2002 par le
Président sortant, Denis SASSOU NGUESSO. Un programme de « modernisation du pays » qui, du reste, n’offre pas les perspectives d’un développement durable et intégré. Le candidat de l’UPADS
se propose ainsi de redonner aux collectivités locales des pouvoirs plus étendues, afin de détourner la pression des cadres vis-à-vis du pouvoir central.

Les principaux axes de ce discours qui n’exclut pas les questions liées à la réforme de l’armée et au renforcement du climat de paix et de sécurité dans le pays, ont été développés également dans la
Sangha, plus précisément à Sembé, dans la matinée, et à Ouesso, dans l’après-midi du jeudi 10 mars 2016.

Conscient d’avoir convaincu par ses propos rassurants les larges masses qui l’ont ovationné, le candidat de l’UPADS dont le programme politique est intitulé « Un Congo nouveau et moderne
dans une Afrique nouvelle et intégrée » a repris son bâton de pèlerin pour Brazzaville où il devrait poursuivre sa campagne dans les différents arrondissements, le vendredi 11 mars, avant de se rendre
à Pointe-Noire et dans les autres départements du Sud très prochainement.
Lu 384 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique