Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Patriotisme : Ferre Gola conjure le spectre de la guerre dans l'est


Par Les Dépêches de Brazzaville | Mercredi 8 Août 2012 | Lu 684 fois | 0 Commentaire



Patriotisme : Ferre Gola conjure le spectre de la guerre dans l'est
Dans Écoute la paix, l'artiste dit son haro sur les multiples agressions dont la RDC est victime de la part de ses voisins sous le regard indifférent de la communauté internationale.

Le nouveau single de Ferre Gola a connu une large diffusion sur le petit écran à travers plusieurs de nombreuses chroniques musicales dominicales à Kinshasa. L'œuvre qui apparaît tel un cri du cœur à peine contenu a pour office, au-delà de sa dose contestataire, de signifier à la population meurtrie dans l'est de la RDC toute la compassion de son auteur.

Vêtus de noir, de pied en cap, en signe de deuil, Chair de poule et ses musiciens mêlent à cette sorte de complainte des paroles qui disent tout autant leur rage que leur consternation face aux affres de la guerre. Le chanteur de charme a trouvé de la sorte le moyen de dire son ras-le-bol quant aux attaques incessantes subies par des personnes innocentes et démunies suscitées par la convoitise de leurs voisins. En effet, il est clairement dit dans la chanson que les richesses dont sont pourvues la RDC, objets d'envie des nations avoisinantes, sont les causes de son malheur.

Cette manifestation de compassion est saluée par plusieurs compatriotes, plus particulièrement ceux de la diaspora qui reprochent justement aux musiciens de ne pas assez dénoncer le mal. D'aucuns ont toujours voulu que ces derniers s'investissent dans l'art engagé au regard de la situation dramatique de cette partie du pays. Reconnus comme des chantres de l'amour, très peu sont les musiciens qui font preuve de patriotisme ou d'engagement. Le plus grand tort mis sur leur compte demeure qu'ils se montrent plus enclins à glorifier les politiques et autres bourgeois, souvent plus généreux les uns que les autres à leur endroit.

Par ailleurs, le chanteur hip hop Lexxus Legal qui se targue d'être un panafricaniste tout fait avait lui aussi annoncé l'enregistrement d'un single sur le même thème. C'est dire que les échos des violences subies dans l'est du pays ne laissent pas indifférent. Elles émeuvent et il n'en saurait être autrement.

Nioni Masela
Lu 684 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes