Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Peinture : l'artiste plasticienne Willy's Kézi Twingo satisfaite de son exposition à Brazzaville


Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 18 Mai 2011 | Lu 1423 fois | 1 Commentaire



Wlly's Kézi décortique les symboles cachés de son tableau Attention stop !
Wlly's Kézi décortique les symboles cachés de son tableau Attention stop !
Exposées dans le hall de l'Institut français de Brazzaville depuis un mois, les œuvres d'art de la jeune peintre de la République démocratique du Congo ont été officiellement décrochées le 15 mai

Cette exposition qui a débuté le 20 avril, rassemblait quelque trente-cinq peintures à l'acrylique sur toile et sur papier. Le travail de cette jeune artiste de 26 ans a suscité la curiosité du public brazzavillois. Pour Willy's Kézi, cette première expérience à Brazzaville a été enrichissante même si elle n'a pas vendu beaucoup de tableaux. Elle pense avoir séduit le public brazzavillois. « Je suis contente d'avoir été présente à Brazzaville et d'avoir proposé au public mon travail artistique. Les avis partagés que j'ai pu recueillir sur mes œuvres m'encouragent à poursuivre », a-t-elle souligné.

Originaire du Bas-Congo, l'artiste est diplômée en arts plastiques option peinture de l'académie des Beaux-Arts de Kinshasa. Elle aiguise son art autour du thème de « Mbanza », qui dans sa langue natale signifie « ailleurs » au sens large. Elle rappelle dans sa peinture que l'arrivée en terre africaine des Occidentaux à bord des grandes embarcations nautiques à l'orée du XXe siècle a fortement contribué à la vision négative des Africains quant à vouloir à tout prix quitter l'Afrique.

Un art qui s'assimile à celui du peintre américain Jean-Michel Basquiat qui aimait lui aussi mélanger les couleurs vives et les textes à thème. Comme Basquiat, Kézi représente le plus souvent des personnages squelettiques et des visages ressemblant à des masques. C'est le cas des tableaux Cerveau ; Ndoto (c'est-à-dire rêve) et Mutu rouge.

À travers son œuvre, Willy's Kézi propose un genre nouveau de peinture figurative, dont les sources et le contenu contrastent avec quelques unes de ses autres œuvres. « Je traite également des sujets d'actualité, comme Lampedusa où des Africains rêvent d'immigrer », souligne-t-elle.

L'artiste peintre veut exprimer sa volonté de réconciliation des cultures mondiales pour une humanité pacifique. « Ailleurs, autrement dit Mbanza, est la conception du voyage vers l'autre d'ici et d'ailleurs, de l'acceptation de l'altérité comme gage de prospérité », explique-t-elle.

Willy's Kézi rêve de revenir à Brazzaville et d'exposer dans d'autres villes de la République du Congo.

Jean Dany Ébouélé (Brazzaville-Adiac)
Lu 1423 fois


Vos commentaires:

1.Posté par androa mindre kolo eric le 10/08/2011 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonne continuations Artistique

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes