Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pétanque : l'incertitude plane sur l'organisation du Championnat national et de la Coupe du Congo


Par SDC, Starducongo.com | Lundi 20 Septembre 2010 | Lu 1180 fois | 0 Commentaire



Le président de la Fédération congolaise de sports boules, Bernard Nkouka « La Boussole ».
Le président de la Fédération congolaise de sports boules, Bernard Nkouka « La Boussole ».
Les deux compétitions sont prévues du 23 au 28 septembre à Nkayi, département de la Bouenza et regrouperont près de trois cents athlètes. Se dérouleront ou ne se dérouleront pas ? La question reste d'actualité dans le milieu bouliste congolais. À quelques heures du début du Championnat national et de la Coupe du Congo de pétanque, la fédération nationale ne sait à quel saint se vouer... Le président de cette structure, Bernard Nkouka « La Boussole », a adressé des demandes d'aide. La fédération a écrit aux autorités municipales de Nkayi, à la Société nationale des pétroles du Congo, au ministre de tutelle, ainsi qu'au ministre d'État, Isidore Mvouba, hélas en vain.

Par souci de faire valoir sa discipline, le gérant de la pétanque congolaise a réitéré son appel à l'endroit des donateurs. « Je lance une fois de plus, un SOS aux gens de bonne volonté, y compris au ministre des Sports. Pensez à nous, car nous ne voulons pas que ce programme disparaisse. Si nous ne recevons pas d'aide avant lundi, nous serons obligés de reporter ces compétitions à une date ultérieure », s'est plaint le président de la Fédération congolaise de sports boules, visiblement déçu.

Au regard de ce qui se passe au niveau de l'organisation de ces compétitions, Bernard Nkouka pense que les boulistes congolais ne pourront jamais participer à une compétition internationale. Il a, par ailleurs, dénoncé le comportement des autorités sportives qui consiste à privilégier certaines fédérations au mépris des autres. « Il faut éviter de focaliser son attention sur une seule discipline, et ne s'intéresser qu'au football, au basket-ball ou au volley-ball. Il faut aussi s'ouvrir à d'autres fédérations, comme celle de la pétanque parce que nous avons aussi des talents. À la demande du ministre des Sports, nous avons mené une campagne de détection de jeunes talents, restructuré les ligues départementales et organisé notre conseil fédéral inaugural, y compris les championnats départementaux », a-t-il expliqué.

Créée en 1984, la Fédération congolaise de sports boules n'a jamais disputé de compétition internationale. Le but des dirigeants, en organisant ces deux compétitions, est de doter le pays d'une équipe nationale qui pourrait représenter le pays à l'extérieur. Mais la fédération est actuellement confrontée à quelques difficultés liées au transport des athlètes, à leur hébergement, ainsi qu'aux frais de restauration. En dépit de ces multiples contraintes, Bernard Nkouka a exhorté les ligues à se mobiliser : « C'est notre sport à tous, c'est notre affaire. Nous devons nous serrer les coudes, avant que nous puissions compter sur une aide quelconque. »

Rappelons que sur les sept ligues concernées, cinq ont déjà donné leur accord, notamment Brazzaville, Pointe-Noire, Bouenza, Pool et Niari. Il ne reste plus qu'aux départements de la Sangha et de la Lekoumou de confirmer leur participation.

Parfait Wilfried Douniama (Brazzaville-Adiac)
Lu 1180 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes