Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pointe-Noire : 3ème édition de la "Nuit des Griots"


Par Hervé Brice Mampouya | Lundi 15 Juin 2009 | Lu 803 fois | 0 Commentaire



Pointe-Noire : 3ème édition de la "Nuit des Griots"
Le Cercle Culturel pour Enfants(C.C.E) s’est montré bien exigu pour accueillir la foule des spectateurs qui s’est déplacée ce 06 juin 2009 pour écouter les griots, magiciens de la parole vagabonde. De 21h à l’aube, le public comme scotché sur ses chaises a assisté à un spectacle de haute volée.

Le C.C.E habillé pour la circonstance de sa plus belle robe a offert un spectacle inédit lors d’une soirée hors classe.
Côté cour, barbecue et bar pour les 500 spectateurs présents dans le célèbre arène de Mpaka.
Côté jardin, une scène envahie par des artistes, griots pour la plupart, quelques comédiens et autres conteurs qui font la fierté de l’art congolais.

Dans la nuit étoilée les artistes se sont exprimés
Pour les Ponténegrins, ce fut l’occasion de prouver que la ville océane regorge de talents certains en dépit de leur déficit de visibilité.
Kaly djatou et ses envolées lyriques,
Christian Ouissyka, la voix qui tonne et qui a elle seule distille des vibrations qui donnent la chair de poule,
Tata Bouesso, le griot rocker,
Brice Mizingou, le moralisateur-amusant,
Ya Vhos dont l’agilité des mains à la sanza se marie brillamment avec ses paroles mélodieuses,
Papa Bouela et Papa Antoine,
Alain Ngono, le griot qui ressuscite les sonorités perdues dans la forêt équatoriale,
Marque Atée Nkounkou, la vague montante de la musique congolaise au féminin,
Ndouenga, le talent qui ne cherche que reconnaissance,
Le Commissaire Contrôl Je’hf Biyeri décidément aussi à l’aise dans l’art dramatique qu’au chant...

Les comédiens et conteurs :

Nestor Mabiala,
Gisèle Tchicaya ;
Germaine Ololo,
El Duce,
Josmane de Proutoutou...
ont montré que l’art c’est aussi la parole vagabonde et moralisatrice.

Les Invité :

De Brazzaville, Ardos Massamba qui en une demi-heure a rappelé que l’époque dorée du griot congolais a encore des beaux restes.
Kimfoko André Améry, le griot de Mouyondzi, dont a tenue vestimentaire faite de plumes d’oiseau et d’autres parures insolites a séduit plus d’un spectateur.
Claude Nkurunziza, le griot du Burundi quant à lui a été égal à lui-même c’est-à-dire sur les traces des berceuses qui écument les pays des Grands Lacs.

Comme invités surprise Koffi Amoin et Wayou Constant de Côte-d’Ivoire, KPG du Burkina Faso, et Ria Carboner de R.D.C. en transit à Pointe-Noire de retour la 9e Edition du Festival de l’oralité "Retour au Mbongui" qui venait de se dérouler à Dolisie et Nkayi, sont venus participer au spectacle.

CONGOPAGE
Lu 803 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes