Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pointe-Noire : clôture de l'exposition « Couleurs et mouvements » d'Elsie Fortunat Mafouta


Par Brazzaville-Adiac | Mardi 20 Décembre 2011 | Lu 783 fois | 0 Commentaire



Elsie Fortunat Mafouta s'explique sur la magie des couleurs de l'un de ses tableaux.
Elsie Fortunat Mafouta s'explique sur la magie des couleurs de l'un de ses tableaux.
De nombreux Ponténégrins ont pu admirer les œuvres du jeune artiste-plasticien congolais exposées du 3 au 17 décembre dans un hôtel de la ville océane

Lors de la cérémonie de clôture, Elsie Fortunat Mafouta a présenté au public son travail, revenant sur son parcours artistique. Il a remis symboliquement un de ses tableaux à l'association Los Unidos de Cuba, dont il est lui-même membre. Cette association est composée des ressortissants congolais et étrangers vivant à Pointe-Noire et ayant passé une bonne partie de leur scolarité à Cuba.

Pour l'artiste-plasticien, loin d'être un anthropologue, la peinture est l'une des premières expressions de l'homme. « C'est une poésie muette débarrassée de toute pollution sonore, mais retraçant le profond des variétés culturelles à travers le monde. » Elsie Fortunat Mafouta raconte qu'il a commencé avec la peinture très jeune, mais sa vraie rencontre avec la peinture remonte en 1986 lorsqu'il était à Cuba. « Par la peinture, je décris mon parcours à travers le monde et j'exprime la convergence des cultures africaines avec les autres cultures que j'ai pu rencontrer. La peinture a donc toujours été en moi, car à tout moment que je vois quelque chose, une scène, je m'efforce alors de la représenter d'une manière ou d'une autre. J'ai commencé la peinture à l'âge de huit ans, mais ma vraie rencontre avec la peinture, c'est en 1986 à Cuba », a-t-il affirmé.

Parlant des différents tableaux exposés, le peintre déclare qu'ils expriment des cultures diverses. « La peinture est l'expression de l'âme à travers les couleurs. Elle est comme une mer dans laquelle on peut tout trouver. L'essentiel, c'est de savoir observer », a confié Elsie Fortunat Mafouta. En signe de solidarité et du soutien moral dont il bénéficie du côté de ses amis de Cuba vivant actuellement à Pointe-Noire et regroupés en association, il leur a remis - symboliquement - un tableau représentant deux nostalgies. Car ayant vécu ensemble à Cuba, ils sont devenus comme les membres d'une même famille.

Bruno Bilombo, chef du bureau du Fnuap à Pointe-Noire, présent à l'exposition et abordé par Les Dépêches de Brazzaville, s'est déclaré ému de la large inspiration de l'artiste qui à travers ses tableaux, évoque la culture congolaise, mais aussi celle de l'Afrique et des autres continents. « Ces tableaux sont très expressifs et nous montrent comment la culture africaine est diffusée à travers le monde. Ainsi à travers l'inspiration de l'artiste, nous voyons comment les valeurs culturelles d'autres continents arrivent facilement à notre niveau. Bref, il s'agit là d'un véritable dialogue de cultures », a-t-il conclu.

Longtemps resté à Cuba, Elsie Fortunat Mafouta réside actuellement au Bénin. Il a opté pour des tournées à travers le monde à la rencontre d'autres cultures. Son calendrier de travail prévoit notamment une exposition à Strasbourg et en Afrique du Sud l'année prochaine.

Faustin Akono
Lu 783 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes