Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Portrait de Jonas Bahamboula Mbémba Tostao : une légende du football congolais


Par Brazzaville-adiac.com | Samedi 29 Juin 2013 | Lu 1552 fois | 9 Commentaires



Jonas Bahamboula Mbémba Tostao
Jonas Bahamboula Mbémba Tostao
Né le 2 février 1949 à Brazzaville, Jonas Bahamboula Mbémba Tostao est l'une des perles rares du football national. Ce joueur au talent inégalable et doté d'un réel sens du fair-play, a marqué toute une histoire et demeure l'un des meilleurs joueurs congolais de tous les temps.

Jonas Bahamboula Mbémba Tostao commence à jouer au football dès son jeune âge à l'école primaire et dans les rues de Brazzaville, comme gardien de but puis comme ailier droit. Dans son quartier d'enfance de Poto-Poto, alors qu'il n'a que 12 ans, il devient vite fanatique de l'équipe de Patronage dont le seul rêve était de l'intégrer un jour. Il prend rapidement le surnom de « petit Moulélé », son mentor. Malheureusement, le divorce de ses parents va compromettre ses ambitions sportives, car il va rejoindre avec sa mère, le village de Matoumbou dans la région du Pool, et un peu plus tard celui de Jacob, actuellement appelé Nkayi.

C'est en 1964 à Mindouli, dans son village paternel, que Tostao prend la carrure d'une grande star et profite de la flamme qui brûle en lui en éblouissant de sa gestuelle footballistique inédite, les habitants de cette contrée. En 1967 à Kinkala, s'instaure la semaine culturelle au cours de laquelle chaque région doit présenter une sélection. Ainsi, avec la sélection du Pool, il saisit sa chance et fait une belle prestation qui lui permet de se faire connaître du grand public. Dès lors, il attire l'attention des grands clubs de la ville capitale.

En 1968, alors qu'il n'a que 18 ans, il intègre l'équipe des Diables noirs, une équipe truffée de joueurs talentueux, comme Matima, Bikouri, Ndzabana Jadot, Tandou, Lasconi, Déker et bien d'autres. Et là, c'est une nouvelle histoire qui commence. Les surnoms se succèdent : de « petit Moulélé » à « moustique », « Tostao » et « Ya Tao ». En effet, avec l'équipe des Diables noirs, qui sera d'ailleurs son club à vie, Tostao devient champion du Congo en 1977 et remporte la première Coupe de la ville la même année. Avec ses dribles et ses buts d'anthologie, dont certains vont faire lever le président Marien Ngouabi de son siège au stade de la Révolution, il sera couronné à plusieurs reprises « meilleur joueur de Brazzaville ».

Avec l'équipe nationale qu'il rejoint en 1970, Tostao est champion d'Afrique des Nations en 1972 à Yaoundé, meilleur ailier droit d'Afrique en 1972 et meilleur joueur d'Afrique centrale en 1973. Il a participé avec la sélection africaine en 1973, au Mondialito au Mexique.

Enfin, signalons que Jonas Bahamboula Mbémba Tostao a fait son jubilé en 1988. Avec ses 117 sélections, il a participé à trois CAN en 1972 à Yaoundé, en 1974 en Égypte et en 1978 au Ghana. Actuellement, il est conseiller spécial, chargé de recrutement à l'équipe des Diables noirs.

Prosper Mabonzo
Lu 1552 fois


Vos commentaires:

1.Posté par pipo le 29/06/2013 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
big bosss

2.Posté par BOUBOU 93 le 29/06/2013 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une vraie légende Tostao qui à marquer l'histoire du foot congolais et ma jeunesse.
Merci Tostao,tu as fait vibrer ma jeunesse,et je suis toujours reconnaissant aux personnes qui me donnent du bonheur,car la reconnaissance est la mémoire du coeur

3.Posté par Rudy Mbemba-Dya-BÔ-BENAZO-MBANZULU (TAATA N''DWENGA) le 30/06/2013 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maa Mbemba ndoyi quelle joie de lire un article aussi élogieux sur celui que mon père appréciait beaucoup de son vivant. En dépit du fait que mon équipe préférée était CARA, j'ai toujours eu un profond respect pour ce géant du football congolais tout comme pour son ami Ndomba le géomètre.

MA MBEMBA MBOTE ZA ZINGI ! NZAMBI KE BE NAKU TANGU ZA ZONSO !

4.Posté par RUFIN HODJAR EL SALSERO CALIENTE le 01/07/2013 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'homme a un parcours élogieux, la Fécofoot devrait faire bon usage de ses conseils.

5.Posté par dick clotaire le 02/07/2013 04:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi je l'appel toujours mâ MBEMBA, celui-là est un monument de notre foot-ball. Ce craque du ballon rond est tous ce qui nous restent de miroir.A tous les jeunes qui ont choisis pour sport le foot-ball ,hé bien prenez soins de croire en ce grand foot-balleur qui, a marquer notre sport national.ils étais nombreux sauf que le seigneur a décidée autrement. ils y avait les JADO, MATSIMA,MOUKILA,NBONO,AKOUALA,DEKER,DENGAKI,TANDOU PAUL,IDALGO,AMOYEN,BISCOURY,DJELVENS,LAKOU ABOSSOLO,MAZOLA,PIANTONY,FRANCOIS PELÉ,GASSAKI,SISCO, etc................ ha congo

6.Posté par YAMOUWONDA le 02/07/2013 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je passais visiter un cousin cheminot a Matoumbou et ce week end la il y avait un match de football les agents de cfco vs les autochtones de Matoumbou. Je me souviens qu une personne nous a dit que nous avions eu de la chance d avoir échappé aux dribles d un jeune homme au surnom de Moustique que les Diables Noirs étaient venus recruter il y avait a peine une semaine.
Peut être que lui aussi avait eu la chance d avoir échappé a mes tacles, genre matambi. C est un joueur que je n ai malheureusement vu jouer qu une seule fois au stade de la révolution .

7.Posté par kaké le 07/07/2013 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOSTA'OOOO! mon IDÔLE
une véritable icône du foot-ball, non seulement congolais mais africain. voire mondial. que Dieu tout puissant lui prête longue vie.

8.Posté par rara206 le 08/07/2013 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah !!! Tostao!! s'il pouvait savoir combien je le haïssais à l'époque parce que supporter de l'Etoile du Congo, je ne supportais pas queles Diables Noirs battent les Stélliens grâce à lui, et en même temps, j'adorais ses dribles, ses débordements en tant qu'ailier!! cet homme fut véritablement un phénomène dans le football congolais. Merci à Star du Congo pour cet article le concernant. Puisse le tout puissant continuer à le retenir encore longtemps parmi nous. Mes hommages, l'Artiste !!!!

9.Posté par El kwakyr le 09/07/2013 02:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et moi d'ajouter qu'en plus d'avoir ete un bon dribbleur cet infirmier de formation a l' Asile mentale communement appele Cabanon avait acheter du materiel de musique a un orchestre des jeunes de son secteur Moukounzi Ngouaka l' Orchestre amateur " Ebale Mbongue" avec Falia comme chanteur principal .

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes