Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour la France, les Africains sont des CONS


nzoumba mpassy | 21/09/2016 | Lu 643 fois Mis à jour le 21/09/2016 - 23:54


New York, (Starducongo.com) - Ce 20 septembre 2016, un homme est à la Tribune de l’O.N.U. Cet homme est le Président de la République française : François Hollande. Et, surprise, il parle de l’Afrique. L’écoutant, je me suis souvenu de cette citation « L’humiliation du continent africain ne réside pas uniquement dans la violence, à laquelle l’Occident nous a habitués. Elle réside également dans notre refus de comprendre ce qui nous arrive» : AMINATA TRAORÉ.



New York, (Starducongo.com) - Ce 20 septembre 2016, unLe Président de la République française, François Hollande.
New York, (Starducongo.com) - Ce 20 septembre 2016, unLe Président de la République française, François Hollande.
« Notre refus de comprendre » tout est résumé. Les Africains se refusent d’analyser, de comprendre. Ils ont peur de se voir être les escabeaux de la France.
Je me suis posé quelques questions. Dont : Qui a mandaté François Hollande pour parler au nom de l’Afrique ? Faut-il comprendre que l’Union Africaine ne peut plus parler du Continent à la Tribune de l’O.N.U ?
Et, à la Tribune, François Hollande, au nom de la France, propose l’agenda 2020 pour l’Afrique. C’est d’une tristesse, d’une honte. Un seul extrait, un seul pour nous convaincre que la France nous prend pour de grands enfants, en résumé pour des CONS.
François Hollande : "L’Afrique est un continent plein de promesses. Mais son développement peut être entravé par le dérèglement climatique, les migrations, les conflits, les guerres, le terrorisme. Ce continent peut être aussi celui qui provoque une insécurité grandissante, dont seraient d’ailleurs victimes d’abord les Africains".
Le dérèglement climatique, l’Afrique n’y est pour rien. Les migrations c’est du fait de l’Occident qui crée des situations impossibles dans le continent. Les attentats, il a du penser à Boko Haram au Nigéria. Concernant les conflits et les guerres, la France ne peut pas se dédouaner. Et l’insécurité dont il est question, je pense que cela n’est que le retour du bâton. En termes clairs ; c’est l’arroseur arrosé.
L’économiste que je suis, entend parler du développement de l’Afrique depuis tellement longtemps, que je parlerai avec un peu d’humour, des temps antédiluviens. Lorsqu’Alain Peyrefitte écrit son best seller : « Lorsque la Chine s’éveillera ……..le monde tremblera », il était question du développement de l’Afrique. Et, depuis, la Chine est devenue ce que nous connaissons. Et, l’Afrique, l’Afrique……..
Tout africain, ayant un peu d’amour propre, doit se sentir mal, car humilié. Notre rencontre avec la France marquera le début du déclin africain. Surtout concernant l’Afrique Noire. Et, depuis les Présidents Français se moquent de l’Afrique.
De Charles de Gaulle à François Hollande, la France nous prend pour des cons. Cette France ne se rend pas compte que les Africains de 1944, lors du discours de C. de Gaulle à Brazzaville ne sont pas ceux de 1960 lors des Indépendances et que ces derniers sont à des années lumières de leurs compatriotes de 2016 qui écoutent François Hollande.
F. Hollande a parlé de Sécurité, de conflits, de guerres. Quel culot ! Nous savons que la France a toujours déstabilisé ce continent pour ses intérêts. Faut-il lui rappeler :
La guerre d’Algérie de 1954 à 1962.
L’assassinat de Sylvanus Olympio le 13 janvier 1963.
L’implication de la France dans l’assassinat du Président Habyarimana, tout comme le rôle qu’elle a joué entre 1990 à 1994 dans son soutien militaire, financier, diplomatique, alors que le génocide des Tutsi avait lieu.
En juin 1997, la France intervient militairement au Congo pour remettre à la Présidence D. sassou-Nguesso. Nous convenons que l’expérience démocratique ne pouvait pas se faire sans quelques erreurs pour un pays qui, depuis 1963 n’a connu que le parti unique. La classe politique avait donc acquis certains conditionnements. Mais la France n’avait pas à mettre un frein à cette expérience. Quelque part, la France est donc responsable de tout ce qui se produira ensuite. Les crimes et assassinats dans le Pool à partir de Décembre 1998 par exemple.
En septembre 2002, la France lance l’opération Licorne en Côte d’Ivoire. La France va se permettre d’arrêter un Président : L. Gbagbo et le livrer à la Haye.
L’assassinat de Mouammar Kadhafi le 20 octobre 2011. Partant, la déstabilisation de la Lybie.
A Dakar, le même François Hollande va tenir un discours au sujet des manipulations constitutionnelles en Afrique. Il citera nommément certains pays et leurs Présidents dinosaures. Les Africains applaudiront et lui feront confiance. Quelle n’a été notre surprise lorsque le même François Hollande a retourné sa veste.
François Hollande est la parfaite illustration du pompier pyromane. Et, pourtant Aimé Césaire l’avait dit : « Le malheur de l'Afrique c'est d'avoir rencontré la France ».
Ce n’est pas la rencontre qui était le problème. Mais Le Spirituel, l’âme d’un peuple. C'est-à-dire tout ce que la France a imposé et qui mentalement a bouleversé le spirituel noir africain. D’autres pays ont fait cette rencontre avec la France : Inde, Chine, les deux Corée, Viet Nam, Japon, par exemple, mais ils sont respectés. Le Président français ne peut donc pas se permettre de faire ce genre d’allusions, de s’adresser à ces pays en ces termes aussi insultants et condescendants.
La force des pays ci-dessus cités, réside dans le fait qu’ils ont gardé leur Spiritualité, leur âme. Ce qui n’est pas le cas de l’Afrique et surtout l’Afrique Noire. Lors de sa rencontre avec la France, l’Afrique Noire a troqué sa Spiritualité ancestrale pour faire sienne celle du colon : La spiritualité Judéo-Chrétienne, qui, au demeurant est fort respectable, comme le sont toutes les autres spiritualités. L’Afrique Noire et surtout l’Afrique Centrale a fait sienne une spiritualité d’emprunt. Par conséquent et instinctivement, l’Occident, le détenteur de cette spiritualité Judéo-Chrétienne a eu un ascendant sur cette Afrique Noire. Jomo Kenyatta le résume si bien : « Lorsque les Blancs sont venus en Afrique, nous avions des terres et ils avaient la Bible. Ils nous ont appris à prier les yeux fermés. Lorsque nous les avons ouverts, les Blancs avaient nos terres et nous la Bible ».
Cette stratégie a été bien pensée. Pour ceux qui en douteraient, le Discours du Roi Léopold II, tenu en 1883, devant les missionnaires se rendant en Afrique, en est l’illustration. Cela n’a pas pris dans les pays cités ci-dessus, parce qu’ils ont conservé leur spiritualité. Tout comme dans les pays arabo-persiques. L’Occident s’est trouvé devant un mur infranchissable parce que leur spiritualité a résisté et que la spiritualité Judéo-Chrétienne n’a pas pris dans ces contrées. Et, pourtant il y eut des guerres. Partant ces pays se tiennent debout devant la France, et la toise, là où les pays africains baissent la tête.
« … Elle réside également dans notre refus de comprendre ce qui nous arrive….» : AMINATA TRAORÉ. L’Afrique se refuse de comprendre. Les Intellectuels, eux qui sont dotés des outils pour analyser et comprendre, refusent l’épreuve du Miroir. Et dans nos rues, nous prions jour et nuit, attendant et espérant une grâce divine. Alors que tous les jours, nous lisons les versets suivants :
Genèse 1 – 27 : « Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme ». Ce qui revient à dire que nous aussi, nous sommes DIVINS. Et comme le Divin, nous devons créer. Alors, comme le dit Eschyle : « Si vous êtes pris dans le filet inextricable du malheur, ce ne sera pas par un coup brusque et secret du sort, mais par votre sottise ».

Nzoumba-Mpassy

Lu 643 fois
nzoumba mpassy

Vos commentaires:

1.Posté par BONGUISSA le 22/09/2016 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous l'avez -bien dit cher Monsieur .L’Afrique est le continent des CONS .Tous les jours qui passent ils se donnent en spectacle

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Libres propos












Les Rats et les Souris

Opposition congolaise : Charles Zacharie Bowao se dit surpris par la démarche de Parfait Kolélas

L’opposant congolais et coordonateur des plateformes Frocad-Idc, Charles Zacharie Bowao, se dit surpris par l’initiative de Guy...

Potins

L’artiste Josey dément avoir reçu une offre du fils du président congolais

L’information émane d’un journal en ligne congolais. Denis Christel Sassou N’guesso dit Kiki le pétrolier, fils du président du...

Coin de Femmes

Sénégal: La première dame critiquée pour sa « jalousie excessive »

L’affaire fait grand bruit au Sénégal. A en croire un leader politique, Marième Faye, l’épouse du président Macky Sall serait...

Derniers tweets
RD Congo : Quand Koffi Olomidé traite Alpha Blondy de « drogué »: A peine sorti de... https://t.co/aWzTNeS3oq https://t.co/tyIqQMLQAf
Nouvelles visions de Dino Vangu et Ntumba Valentin : "La belle époque musicale du... https://t.co/z5BdNwyF80 https://t.co/lrSrweGnnF
Ali Bongo Ondimba réélu avec 50,66% des suffrages: Le président sortant, Ali Bongo... https://t.co/sR9Oe98OMK https://t.co/7mNoy8SMjo
Au moins cent victimes dans la repression entre le référendum et la présidentielle au... https://t.co/1jvt9LRFfD https://t.co/6yv8LeKDb1