Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pourquoi les hommes nous trompent ?


Par SDC, Starducongo.com | Vendredi 5 Novembre 2010 | Lu 4598 fois | 0 Commentaire



Pourquoi les hommes nous trompent ?
Comment un homme devient homme ?

Nous ne parlerons pas ici des accidents de parcours, des aventures sans lendemain, à un moment particulier d’une histoire d’amour. Mais des hommes qui trompent allègrement, des serial séducteurs. Des maris qui jurent que leur femme est le seul amour de leur vie mais qui s’offrent des aventures sans culpabilité. De ceux qui aiment plusieurs femmes à la fois, incapables de choisir, incapables de quitter. Et de ceux qui ne peuvent se résoudre à s’attacher à une seule femme, ouverts à l’infinie possibilité des conquêtes. Qu’ont-ils donc en commun ces grands infidèles ? Quels sont leurs mobiles intimes ? La psychologue clinicienne Maryse Vaillant les a écoutés, interrogés, analysés pour son nouveau livre, « Les hommes, l’amour, la fidélité ». Une exploration qui l’a amenée à s’interroger sur comment un homme devient homme. Rien de moins.

ELLE. Qu’avez-vous découvert en écoutant ces infidèles ?

Maryse vaillant. Qu’une grande part de leur infidélité n’a parfois rien à voir avec la femme qu’ils trompent ou avec la relation qu’ils ont, mais a à voir avec leur histoire d’homme et l’histoire de tous les hommes. Les hommes sont pris dans un piège de virilité, de pouvoir, de compétition masculine que l’on a tendance à sous-estimer… et dont l’infidélité est un des symptômes. Attention, je ne cherche pas à les excuser, mais à les comprendre. Les femmes qui ont été trompées ont besoin de comprendre pour moins souffrir.

ELLE. Savoir, par exemple, pourquoi un homme peut à la fois assurer à sa femme qu’il l’aime et la tromper ?

M.V.
Il y a en effet des hommes, que j’appelle des monogames infidèles, qui tiennent à leur mariage et dont la femme est le seul amour, mais qui sont capables de dissocier le sexe de l’affection et d’avoir des maîtresses, sans se sentir infidèles. Quand ils jurent à leur épouse qu’ils l’aiment, ils sont sincères. Ils s’interdisent d’aimer ailleurs. Mais ils ont une vision machiste du couple qui, étonnamment, persiste aujourd’hui : ils pensent avoir un droit de propriété sur elle, ils se doivent de la respecter comme épouse et mère de leurs enfants, mais ils se donnent des libertés sexuelles qu’ils ne lui accordent pas.

ELLE. A l’opposé, certains fuient dès qu’on leur parle d’engagement.

M.V.
C’est le cas des célibataires endurcis, qui séduisent à la chaîne et n’aiment rien tant que parader avec une femme à leur bras. Ces femmes trophées sont comme autant de messages envoyés non pas aux femmes, mais aux autres hommes, pour prouver leur masculinité. On ne le réalise pas assez, mais les hommes sont plus préoccupés du regard des autres hommes que de celui des femmes. C’est pourquoi ils cherchent à séduire le genre de femme qui plaît aux hommes : blonde, grande, mince… Avec elle, le message est clair : voilà ce que je suis capable de ramener.

ELLE. Cela ne révèle-t-il pas un manque de confiance en eux ?

M.V.
S’ils étaient sûrs d’eux ou avaient d’autres moyens de montrer leur virilité, comme des étuis péniens ou des tatouages, ils n’auraient pas besoin de femmes trophées. Cela peut cacher une certaine vulnérabilité chez des hommes qui ne se reconnaissent pas dans l’image imposée de la masculinité. Une image de pouvoir, de compétition et d’agressivité. Un homme sensible peut forcer la dose côté conquêtes féminines pour ne pas avoir à prouver qu’il est un mâle dominateur ou une grande gueule. En revanche, un homme qui est sûr de ce qu’il est n’a pas besoin de coucher avec tout ce qui bouge. Il a, lui, la liberté d’être fidèle.

ELLE. Quel est alors le rôle du désir ? Les hommes justifient très souvent leurs infidélités par leur « désir indomptable »…

M.V
. Le désir est fragile : quoi de plus fragile en effet qu’une bandaison qui peut retomber au moindre coup de vent ou à la pensée de sa mère ? Or, les hommes sont terrifiés à l’idée de ne plus bander. Derrière cette peur, il y a celle de ne plus en avoir envie, de s’ennuyer, de mourir. Tromper, c’est se réveiller, fuir l’ennui et la vacuité qui est en nous. Quand un homme aime sa femme mais est infidèle, c’est souvent parce qu’il a peur que son désir soit trop apprivoisé dans le ronron du couple.

ELLE. Mais c’est aussi vrai pour les femmes, non ?

M.V
. Bien sûr. D’ailleurs, c’est de plus en plus vrai, parce que les femmes se sentent de plus en plus autorisées à avoir un désir autonome. Mais elles ont aussi une plus grande capacité que les hommes à fantasmer et à maintenir leur désir en rêvant en secret à, par exemple, George Clooney. Les hommes, eux, ont davantage besoin que leur désir soit visible. Le paradoxe est qu’ils voudraient que leur femme les croie fidèles, mais que leurs amis les voient grands séducteurs.

ELLE. D’autres ne trompent pas uniquement par désir. Ils tombent amoureux.

M.V
. Ces « polygames infidèles » aiment leur femme et aiment leur maîtresse. Et sont, du coup, incapables de choisir. Leur rêve : qu’on les laisse aimer, choyer, faire des enfants aux deux, en parallèle. Ce sont souvent des hommes immatures, restés très attachés à la famille. Beaucoup ont eu des parents divorcés ou qui auraient dû divorcer, ou n’ont pas connu leur père. Ce sont surtout des hommes qui ne savent pas se séparer, parce que leur mère n’a pas su se séparer d’eux. C’est le cas de nombreux hommes parce que les mères ont plus de mal à se séparer de leurs fils que de leurs filles. Leur femme et leur maîtresse sont alors comme des doubles de la mère ou, en tout cas, des garantes de l’affection maternante dont ils ont besoin. C’est pour cela que, très souvent, ils refondent un foyer avec leur maîtresse.

ELLE. Qu’est-ce qui aide alors un homme à se construire ?

M.V.
La capacité de la mère à se détacher de son garçon, la capacité de l’enfant à s’identifier à son père, ainsi que celle du père à reconnaître son fils comme un homme et à partager son quotidien… Plus il y a de défaillances dans cette construction de l’identité masculine, et plus, à la puberté, les copains et le discours de compétition masculine prennent de la place. C’est la voie tracée pour les machos. C’est pour cela qu’il y a beaucoup de jeunes hommes infidèles en début de vie amoureuse. Mais, quand un homme « se réussit », quand il rencontre des femmes qui l’aident à devenir lui-même, il peut devenir un homme fidèle et heureux. Parfois, en deuxièmes, troisièmes ou quatrièmes noces.

ELLE. Cela veut-il dire qu’un infidèle peut changer ?

M.V
. Absolument. S’il n’a pas peur d’être lui-même, de débander, d’être castré, il peut s’apercevoir que, en couchant avec une seule femme, on découvre des choses fabuleuses que jamais on n’aurait eu le temps d’apprendre en changeant sans arrêt de partenaires. Mais, pour cela, il lui faut mûrir.

ELLE. Pourquoi est-ce important de comprendre tout cela pour une femme ?

M.V.
Je crois qu’il y a une idéologie sur le couple et l’amour qui fait souffrir pour rien. Si on remet les choses à leur place et qu’on s’aperçoive qu’un homme peut être infidèle parce qu’il a besoin de se rassurer et de communiquer avec les autres hommes, ou parce qu’il est fragile affectivement, on peut un peu lâcher la question de la trahison, être plus heureuse. Je ne dis pas que les femmes doivent tout comprendre. Je donne simplement des clés.

ELLE. Le problème, c’est que les hommes analysent rarement leurs raisons intimes en ces termes…


M.V.
C’est vrai. Très souvent, un homme infidèle en reste à l’explication du désir masculin indomptable. Ou bien il n’a pas d’explication : « Je suis désolé, je t’aime, je ne recommencerai plus, je ne sais pas ce qui m’a pris. » Et il est évident que cela ne peut satisfaire une femme qui veut comprendre.

Elle.fr( Seneweb)
Lu 4598 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes