Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présidentielles 2016. Neuf candidats sur le starting-block pour le Palais du peuple de Brazzaville


Par | Vendredi 4 Mars 2016 | Lu 979 fois | 1 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Les neuf candidats validés par la cour constitutionnelle de Brazzaville , à savoir, Denis Sassou N’guesso, Anguios Nganguia Engambé, Guy Brice Parfait Kolélas, Joseph KignoumbiKiaMboungou, Jean Marie Michel Mokoko, Pascal TsatyMabiala, Claudine MunariMabondzo, André OkombiSalissa et Michel MboussiNgouari, ont mis le pied sur le starting-block, juste après minuit, le 4 mars 2016, pour leur destination commune qui n’est autre que le Palais du peuple de Brazzaville.



Présidentielles 2016. Neuf candidats sur le starting-block pour le Palais du peuple de Brazzaville
Parmi ces candidats figurent plusieurs anciens ministres de Pascal Lissouba et de Denis SassouNguesso. Cinq opposants se sont mis ensemble pour faire face au candidat favori, Denis SassouNguesso. Ils ont à cet effet signé un document dénommé «Charte de l'opposition pour la victoire à la présidentielle de 2016» comme pour afficher leur unité.
Depuis l’annonce de cette élection, les congolais ont multiplié les messages de paix, les acteurs politiques ont invité leurs partisans à respecter le challenger, précisant qu’une élection n’est pas un ring où les candidats viennent pour se battre.

Il s’agit de :
Anguios Nganguia Engambé, N’a jamais été membre d’un quelconque gouvernement, il est investi candidat du Parti pour l’Action de la République MÂ (PAR), le 28 janvier 2016, à l’issue des primaires organisées au sein de ce parti. Candidat malheureux en 2009.

Denis Sassou-Nguesso : Président en exercice, militaire et homme politique congolais né le 23 novembre1943 à Edou dans la Cuvette. Il a été président de la République populaire du Congo de 1979 à 1992 et est le président en exercice de la République du Congo depuis 1997. Il est revenu aux affaires après la guerre civile du 5 juin au 15 octobre 1997. Il est élu en 2002 après une transition flexible de 1997 à 2002. Il est réélu en 2009.

Guy Brice Parfait Kolélas :Né le 6 août 1959, est un homme politique de la République du Congo. Il est, de 2007 à 2009, ministre de la Pêche maritime et continentale chargé de l’Aquaculture1, et devient ensuite ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’État.Il s’oppose au changement de la constitution et quitte le gouvernement à l’issue d’un remaniement.

Joseph Kignoumbi Kia Mboungou : Né à Pointe-Noire le 10octobre1952, est un homme politique congolais. Il s'est présenté aux élections présidentielles de 2002 et 2009, où il avait totalisé 2,76 % et 7,54 % de suffrages exprimés. Il a remplacé Claudine Munari à l’Assemblée nationale comme deuxième secrétaire.
Jean Marie Michel Mokoko : Né le 19 mars 1947 à Mossaka, c’est un officier généralcongolais ayant exercé les fonctions de chef d'état-major des armées. Il était, avant l’annonce de sa candidature, représentant spécial de la présidente de l’Union africaine (UA), chef de mission pour la Centrafrique et l’Afrique centrale. Il s’est déclaré candidat le 13 février 2016.

Pascal Tsaty Mabiala : ancien ministre de Pascal Lissouba, l'actuel premier secrétaire de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS) est donc le deuxième candidat déclaré des deux principales plateformes de l'opposition. Il n’a pas participé aux présidentiellesde 2002 et 2009.

Claudine Munari Mabondzo : Née en 1954, est une femme politique congolaise. Elle a occupé les fonctions de Directeur du cabinet du Président Pascal Lissouba avant d’aller en exil. A son retour au pays, elle est élue députée à l’Assemblée nationale de 2002 à 2009. Elle occupe les fonctions de deuxième secrétaire à l’assemblée de 2007 à 2009. De cette année à 2015, elle est ministre du commerce et des approvisionnements. Elle dirige le parti MUST.

André Okombi Salissa :Membre du Parti Congolais du Travail, il a été plusieurs fois ministre, de 1997 à 2012. Il a également présidé aux CADD-MJ et fait partie des membres du Bureau politique du PCT. Il dirige l’IDC après avoir claqué la porte du PCT.

Michel Mboussi Ngouari : Il est le candidat de la plateforme de l’opposition, désigné lors de la troisième session extraordinaire de la Convention des partis républicains (Copar) qui s’est tenue le 30 janvier à Brazzaville, sous la présidence de son président, Antoine Nicéphore Fylla Saint.

Florent SogniZaou
sognizaou@starducongo.com
Lu 979 fois


Vos commentaires:

1.Posté par isidore aya de makoua le 05/03/2016 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dr Sylvain Senda: Le 04 mars et le 18 mars journées noires et lugubres pour le Congo Brazzaville. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/03/alerte-info-sassou-nguesso-veut-il-assassiner-le-general-mokoko.html

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes