Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

RDC: Le M64 demande une enquête internationale indépendante sur les massacres de Béni

Le Mouvement 64 met en garde contre le terrorisme


Par | Lundi 6 Juin 2016 | Lu 1290 fois | 0 Commentaire

France, (Starducongo.com) - Le Mouvement 64 « M64 » demande une enquête internationale indépendante sur les massacres de Béni et met en garde la communauté internationale contre le terrorisme en République Démocratique du Congo.



@VOASwahili
@VOASwahili
Les membres de la plateforme du Mouvement 64, M64 en sigle, se sont réunis ce samedi 04 juin 2016 à Paris, sous la présidence de leur Coordonnateur Général, Mr Armand MAVINGA TSAFUNENGA, Président de 3C-RDC, pour aborder la situation très critique du pays et notamment des massacres terroristes à Béni à l’est.

La crise congolaise est la plus grave crise après la seconde guerre mondiale. Il est difficile de prouver le contraire aujourd’hui. Il est donc dangereux de réduire la crise congolaise à une crise électorale, là où il faut parler du génocide congolais, pour ne pas dire « Congocide ». Insister sur le dialogue pour un processus électoral piégé, sans insister sur la justice par l’extrême urgence d’une enquête internationale indépendante sur les massacres à l’est de la République Démocratique du Congo, notamment à Béni, est une approche totalement déséquilibrée. Une démocratie de criminels, de pilleurs et de génocidaires ne tiendra pas debout, en dépit de l’organisation d’un dialogue politique sous la facilitation de Mr Eden Kodjo. Un terrain abject de terrorisme se développe à ciel ouvert à l’est de la République Démocratique du Congo, et la conscience de la communauté internationale est vivement interpellée. Pour M64, la justice est une approche fondamentale dans la recherche des voies de sortie de crise de la République Démocratique du Congo. La justice élève une nation et affermit le pouvoir. Un Tribunal Pénal International pour la République Démocratique du Congo (TPI/RDC) doit être la priorité de la communauté internationale.

u[Le M64 demande d’urgence une enquête internationale indépendante sur les massacres de Béni. ]u

Le Mouvement 64 (M64) est solidaire de la population congolaise qui subit des massacres odieux à l’est du pays, notamment à Béni. Il apporte son soutien total à toutes les victimes abandonnées souvent à leur propre sort au XXIème siècle. L’assassinat des leaders d’opinion, comme le Père Vincent MACHOZI, pour dissimuler et créer délibérément la confusion autour des acteurs de ces massacres, n’étonne pas les esprits épris de justice, de paix et d’humanité. Le M64 demande l’organisation urgente d’une enquête internationale indépendante sur les massacres de Béni. Il demande à tout le Peuple Congolais de se mettre debout pour combattre ce processus de génocide congolais.

Le M64 demande aux Nations Unies, à l’Union Africaine, à l’Union Européenne et à l’Organisation Internationale de la Francophonie de prendre la mesure de l’urgence de la justice pour les massacres qui se commettent en République Démocratique du Congo. Il saisit cette occasion pour réaffirmer l’exigence de l’organisation des enquêtes indépendantes sur les fosses communes qui ont été découvertes dans notre pays et notamment à Maluku en 2015. Quand la communauté internationale ne s’émeut pas et ne se mobilise face à de graves crimes comme ceux commis en République Démocratique du Congo, ce que nous avons accepté la mort de l’humanité en mettant la paix et la sécurité internationales en danger. Il s’impose donc de donner une suite appropriée aux rapports et aux résolutions des Nations Unies.

u[Un grand foyer de terrorisme à ciel ouvert en République Démocratique du Congo. La communauté internationale doit se mobiliser]u

Il n’y a plus de doute possible qu’un grand foyer de terrorisme à ciel ouvert est mis en place en République Démocratique du Congo. Il faut éviter de réduire abusivement des actes de terrorisme aux incursions de rebelles d’ADF NALU. Peut-être que la communauté internationale n’a pas encore trouver les vrais noms de ces groupes terroristes ! Les membres de M64 adhèrent aux analyses du Mouvement pour la Paix et le Développement du Congo (MPDC) et de la Coalition pour le Changement en République Démocratique du Congo (3C-RDC) sur le terrorisme dans notre pays avec une large complicité.

u[Obligation de l’émergence d’une nouvelle classe politique congolaise]u

La crise congolaise met en lumière les dégâts qui viennent aussi d’une société qui n’a pas su se doter d’une nouvelle classe politique. La classe politique congolaise actuelle est grosso modo une classe politique du XXème siècle de Mobutu ; elle empêche le Grand Congo d’entrer au XXIème siècle. Il est fort à craindre que le dialogue politique piégé en préparation soit un dialogue du XXème siècle pour résoudre les terribles défis de la République Démocratique du Congo au XXIème siècle. Le tennis politique inefficace et inadapté du XXème siècle est encore à l’honneur au XXIème siècle au Congo. C’est inacceptable et nous devons nous mobiliser pour changer les choses.

Les membres de M64 s’inscrivent comme la nouvelle classe politique congolaise du XXIème siècle. Ils sont déterminés à se battre pour l’émergence d’une nouvelle classe politique où il y aura beaucoup de jeunes et de femmes.

Le M64 estime, dans le contexte de la justice, qu’il faut une transition politique exceptionnelle dirigée par le M64 pour permettre à notre pays d’entrer véritablement au XXIème siècle. Une transition exceptionnelle ne peut être dirigée par des animateurs des institutions qui doivent rendre des comptes sur la gravité de la crise, dans la probabilité où des élections ne seront pas organisées en 2016. Les membres de M64 ont revisité les propositions pertinentes de la Coalition pour le Changement en République Démocratique du Congo (3C-RDC) et des Forces Neutres de la République Démocratique du Congo (FONERDC) pour cette transition exceptionnelle.

Le Mouvement 64, M64 en sigle, est un mouvement citoyen de mobilisation nationale et internationale pour le départ du pouvoir de Mr Joseph Kabila en 2016 conformément à l’article 64 de la Constitution congolaise, ainsi que pour la mise en place d’une transition exceptionnelle, eu égard aux difficultés financières, matérielles, sécuritaires, conjoncturelles et créées qui ne permettent pas l’organisation des bonnes élections dans le délai constitutionnel. Les organes de M64 sont : l’Assemblée Générale populaire, le Collège des Fondateurs, la Coordination Exécutive et les Comités Populaires.

Ainsi fait à Paris, le 04 juin 2016

La porte-parole de M64
Nelly MOTO BALUTI
Présidente de Lève-toi maintenant Telema


CONTACT
Mail : mouvement64@gmail.com
Tél. : (0033) (0) 7 58 61 51 49
Lu 1290 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes