Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

RDC. Papa Wemba, Koffi Olomide, JB Mpiana et Werrason actuellement des figures emblématiques de la musique congolaise


Par Digitalcongo.net | Jeudi 1 Août 2013 | Lu 1955 fois | 1 Commentaire



Papa Wemba, Koffi Olomide et Werrason
Papa Wemba, Koffi Olomide et Werrason
Les artistes musiciens Papa Wemba, Koffi Olomide, JB Mpiana et Werrason sont les porte-étendards de la musique de la Rdc.

Troisième artiste-musicien congolais à prester à l’Olympia de Paris en 1998, après Tabu Ley Rochereau en 1970 et Abeti Masikini en 1973, et premier à Bercy en 2000, Koffi Olomide impose à Paris et dans toute l’Europe une formidable machine à danser le Ndombolo.

Et aujourd’hui, l’homme à la voix de velours fait toujours chavirer les cœurs des dames qui constituent 80% de son public.

Une mégalopole (Kinshasa), beaucoup de chorales religieuses et une jeunesse désespérée par ses hommes politiques. Voilà les quatre ingrédients qui font du Congo l’épicentre de la musique africaine.

Dès le 30 juin 1960, tout Léopoldville fête l’indépendance au rythme de la rumba de Grand Kallé ou de Franco. Au début des années 1970, Papa Wemba quitte le groupe Zaïko et entraine une carrière solo. Ce rythme s’accélère, et la rumba met le feu à la nuit congolaise.

Trente ans plus tard, Papa Wemba, continue d’enflammer les clubs de Kinshasa avec son « soukouss » et sa voix haute perchée. Mais l’un de ses anciens compaires va faire mieux.

Avec ses mélodies à couper le souffle et sa libération, Koffi Olomide part à la conquête du monde.

Y a-t-il une vie après Koffi ? Werrason entretient la flamme du Ndombolo. Il a réussi à livrer des spectacles de grande ampleur dans les grandes salles mythiques d’Europe.

Plusieurs fois le Zénith de Paris et l’Olympia, le Bercy, le Palais des sports..., Ngiama Werrason compte sur une équipe des jeunes qu’il encadre, il se fait appeler grand formateur.

Le Brésil a ses footballeurs; le Congo ses musiciens. Quel pays peut avoir plus la belle ambassade ?

B.J.D/La République
Lu 1955 fois


Vos commentaires:

1.Posté par pasilea le 02/08/2013 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu seul sait, si le mouvement "Bana Congo", les considère comme les ambassadeurs (ambassadeurs en papier oui ! ) . Mais pire, c'est que ces grosses têtes n'ont jamais investi dans leur pays, comme le fait leur homologue Yousou Ndour . Ils sont contraint - après 53 ans d'indépendance - de courber l'échine devant le ouest-africain Ndiaye , le plus grand producteur de la RDC - Allez-y comprendre -

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes