Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

RDC: le chanteur Koffi Olomidé condamné à 3 mois de prison avec sursis


Par AFP | Jeudi 16 Août 2012 | Lu 1723 fois | 9 Commentaires



Koffi Olomidé (c) écoute son verdict au tribunal de Kinshasa, le 16 août 2012 AFP - Junior Khanna
KINSHASA (AFP) - Le chanteur congolais Koffi Olomidé, déjà mis en examen en France pour viols et séquestrations, a été condamné jeudi à Kinshasa à trois mois de prison avec sursis pour "coups et blessures volontaires" contre son producteur, qui a finalement abandonné les poursuites, a constaté l'AFP.

Le tribunal de paix de la Gombe, une commune résidentielle de Kinshasa, a "établi en fait et en droit l'infraction de coups et blessures volontaires" dont était accusé l'artiste, et l'a condamné à une "servitude pénale de trois mois, assortie d'un sursis de trois mois".

Tenue sobre, contrairement à l'accoutumée, le chanteur auteur-compositeur aux nombreux disques d'or, comparaissait depuis mercredi pour avoir frappé à coups de poing son producteur Diego Lubaki, un Congolais résidant à Paris qui était de passage dans la capitale congolaise.

Apprenant la présence de Lubaki, alias "Diego Music", le chanteur s'est rendu à son hôtel pour lui réclamer plusieurs milliers d'euros qu'il avait payé pour un clip vidéo jamais produit. Une bagarre semble avoir éclaté, plusieurs agents de sécurité ont dû intervenir, et la police a quelques heures plus tard interpellé Koffi Olomidé.

Mercredi, jusque tard dans la soirée les deux parties ont répondu aux questions du magistrat et du procureur devant une foule compacte et quelques curieux agglutinés aux fenêtres.

Jeudi, les avocats du plaignant ont annoncé que leur client mettait fin aux poursuites, après avoir qualifié la bagarre d'"incident malheureux". "Il a eu le temps de réfléchir mûrement seul devant sa conscience. (...) Il a souhaité se désister pour privilégier la paix sociale et rétablir la paix entre lui et celui qu'il appelle son +grand frère+ depuis ce matin", a déclaré l'un de ses avocats, avant de revenir devant la cour avec ses co-défenseurs.

Pas de "destruction méchante"

Le ministère public, lui, n'a pas abandonné les charges et la cour, après avoir interrogé témoins et parties, a reconnu les coups et blessures volontaires. Par contre, elle n'a pas "établi en fait et en droit l'infraction de destruction méchante" de la porte de la chambre d'hôtel où se sont battus l'artiste et son producteur. Il a été acquitté de cette accusation, qui aurait pu lui valoir une lourde aggravation de sa peine.

La star congolaise de la rumba risquait 6 mois de prison et une amende de 100.000 francs congolais (88,5 euros environ) pour les coups et blessures, et 5 ans de prison pour la "destruction méchante".

Koffi Olomidé, très connu en Afrique, avait été mis en examen en février dernier à Nanterre, près de Paris, pour viols et séquestrations de trois ex-danseuses de son groupe appelé "Quartier latin international". Il avait quitté la France avant la décision du juge des libertés sur son éventuelle incarcération.

A Kinshasa, il a également été mis en cause dans plusieurs incidents, même si sa participation à la campagne de Joseph Kabila lors de la dernière élection présidentielle semblait l'avoir jusqu'à présent protégé.

En 2004, la presse congolaise l'avait "placé sous embargo" (interdit de publication) après qu'il ait pris à partie un journaliste lors d'un concert et endommagé sa caméra.

Lire également l'article: Koffi Olomide assène plusieurs coups à son producteur, Diego Music
+vidéo: Affaire Koffi/Diego Music: Témoignage de la victime de la star congolaise
Lu 1723 fois


Vos commentaires:

1.Posté par MOLANGI'A PEMBE le 17/08/2012 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'emboîterai le pas à un internaute sur un site qui s'étonne qu'après trente ans de musique et de succès,Koffi se mêle encore personnellement de problème d'argent.En effet,à cette étape de la carrière,un artiste s'entoure d 'agent manager et d'un avocat qui gèrent la carrière.Ce sont eux effectivement,dans le cas présent qui seraient entrés en contact avec Diego Music et faire appel à la justice éventuellement.De toute façon c'est un cupide avéré qui perd tout contrôle face à l'argent.A cela les témoignages abondent par le passé.

2.Posté par kiko Lomby le 17/08/2012 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment regrettable pour un artiste de son niveau. Le pire c'est qu'ils sont nombreux a fonctionner ainsi. Vouloir tout gérer seul. Comme c'est curieux de prendre l'argent de politique et de fonctionner comme eux.

3.Posté par Karim le 18/08/2012 03:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers Pembe et Lomby avant de condamner gratuitement, il faut d'abord établir ou dégager les responsabilités. Pour votre gouverne, Mr Lubaki Diego habite Paris. Le contrat qui le lie avec Koffi a été souscrit non pas par Koffi lui même mais plutot par son représentant en Europe notamment son jeune frere Nico Mokonzi. On peut certes condamner l'attitude de Koffi, mais le plus grand responsable C'est lui mme Diego. En matiere d'Affaire, l'argent n'a pas de couleur, quel est ce producteur qui signe un contrat avec le musicien et ne le respecte pas? pourquoi n'a-t-il pas paier sa dette ou l'argent d'autrui? C'est l'argent de Koffi et non son argent. C'est typiquement africain ca. De plus, pourquoi il est resté injoignable pour regler la dette alamiable avec son cocontractant? A son arrivée à Kinshasa sachant qu'il a l'argent d'autrui, peu importe le montant, pourquoi il n'a pas cherché à rencontrer Koffi? Pourquoi il a retiré sa plainte par la suite? Je presume qu'en depit de son argument invoqué ( la paix sociale) comme tout le monde se cache derrière cette expression pour se disculper d'une affaire, sa conscience lui reproche quelque chose. Cela présume aussi qu'il a été manipulé par les gens de Werasson sachant qu'il est à Kinshasa pour le compte de ce dernier.
En toute honnetete, de la même facon que vous denoncer l'attitude de Koffi, denoncer aussi de la sorte celle de Diego, donc ne versons pas dans le fanatisme et jugement aveugles. Pour des plus amples informations vous pouvez retrouver l'interview de Lubaki Diego apres son agression sur congomikili.com, vous comprendrez qu'il n'est pas clair dans ses faits et surtout il a tendance à être incité par les agents de Werrason. En voyant cet élément, j'ai pris recul face à cette affaire. Que KOFFI SOIT RICHE OU PAS, grand musicien ou pas, ne condamnant pas par plaisir svp.
Cette situation doit susciter l'attention des autorités pour revoir ou voir la question de la relation entre le producteur et le musicien dans la dynamique d'un bon encadrement de cette relation en Afrique.

4.Posté par MOLANGI'A PEMBE le 18/08/2012 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Karim,Diego vit à Paris,tout comme Nico Mokonzi contractant pour le compte de Koffi.N'y a-t'il pas là matière à saisir la justice française,pour que Diego Music soit condamné aux torts et Koffi jouir de bénéfices et réparations?Surtout que,de lefficacité et de l'impartialité de la justice française,Koffi en sait quelque chose!Et puis il y a comme un ras-le-bol des écarts de Koffi Olomidé dans la société,pas du tout dignes de la star qu'il prétend être.

5.Posté par Karim le 18/08/2012 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher PEMBE je ne suis pas fan de Koffi ni de Diego ou ¸de qui que ce soit. Dans mon commentaire je l'ai souligné clairement qu'il faut situer les responsabilité de part et d'autre. Je ne peux pas verser comme vous le fait dans les accusations ou encore les insultes sur la personne de Koffi ni de Diego. Et Diego l'a bien souligné que KOffi c'est son grand frère d'où il a retiré la plainte. Alors les deux vont s'entendre, mais quelle place pour les fanatiques aveugles? En matière d'affaire ou d'argent on ne voit pas de position sociale, sinon les bailleurs de fonds ou même les riches n'harceleraient pas les pauvres ou créanciers au paiement de dettes sous peine de saisie de bien, bref...
1-Pour la justice Francaise, pensez vous que cette justice est impartiale? Je n'aurai pas la pretention de vous apprendre un principe juridique sacrosaint: " Le Droit est la résultante des rapports des forces sociaux". Telle est l'image de la Justice Francaise et même américaine. Les exemples sont légions en la matiere: Affaire Strauss Khan, affaire disparue de Beach,... et bien d'autres affaires encore!
2- Le contrat entre Diego et Koffi à en croire les explications des parties a été souscrit à Kinshasa même dans l'hotel où Diego demeurait, donc KOffi s'est fait représenté par Nico. Et il y avait aussi une troisieme personne dont Diego a cité le nom qui a conseillé les deux parties lorsque la brouille a commencé.
Donc je crois bien que la justice congolaise est compétente pour connaitre cette affaire, aussi si le requerant ( Diego) a pris la résolution de saisir le juge congolais, il reconnait l'impartialité de cette justice.
3- Enfin, quel conseil donneriez vous à Diego en matiere de relation entre producteur et client ( musicien)? C'est sur ce point que se trouve le probleme, plutôt que condamner une partie aveuglement!

6.Posté par MOLANGI'A PEMBE le 18/08/2012 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
+Mokili mbanga ya taba+,nous enseigne la sagesse populaire.Hier c'était Koffi sur les musiciens qui l'ont quitté depuis,de Béniko Popolipo à Montana en passant par Fally et autres Soleil et Montana,la liste est longue.Aucun d'entre eux n'était allé l'agresser pour autant.La loi de la nature est implacable:qui sème le vent,récolte la tempête.Surtout dans l'univers rdcéen de l'article 15,+débrouillez-vous pour vivre+ où tous les coups sont permis!

7.Posté par WABAGUNA le 19/08/2012 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais rappeler Pembé et Karim que le même Koffi Olomidé avait escroqué Papa Wemba avec l'album "Wake Up".En dehors de la polémique médiatique que l'affaire avait suscitée et que nous avions tous suivi à l'époque à coup de clips vidéo,Vieux Bokul n'avait jamais franchi la ligne rouge pour aller aggresser Koffi.Comme le dit Molangi ya Pembé,c'est un modus vivendi zaïrois,une société fonctionne ainsi,+à qui perd gagne+ ou +à malin,malin et demi+,sauf que pour Koffi cela devrait toujours se faire à son avantage et pas à ses dépens.

8.Posté par Poutine le Russe le 20/08/2012 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le voleur volé, en quelque sorte!

9.Posté par belle ipupa le 05/09/2012 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout le monde fait des erreurs et nul n'est parfait alors nous devons accorder une seconde chance au grand Mopao

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes