Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

RDC: les vraies raisons de la création d'une ville en hommage à Lumumba

Lumumbaville, du nom de l'ex-Premier ministre Patrice Lumumba, suscite déjà la controverse


Par Slateafrique.com | Vendredi 17 Mai 2013 | Lu 225 fois | 0 Commentaire



a décision a été prise le 13 mai en conseil des ministres, indique l’Agence France Presse. Une ville portant le nom de Patrice Lumumba, premier Premier ministre de la République démocratique du Congo (ex-Congo belge, ex-Zaïre) est créée dans le centre du pays.

Lumumba ville, apprend-on du communiqué gouvernemental, dont AFP reprend quelques lignes, couvrira «les emplacements actuels de la cité de Wembo-Nyama et du groupement Ewango».

En clair, il s’agit d’une localité située dans la province du Kasaï-Oriental, dans le centre de la RDC, d’où était originaire Patrice Lumumba, héros de l’indépendance congolaise, assassiné en 1961.

Si la création de Lumumbaville est un hommage à celui qui n’aura été Premier ministre que quelques mois (23 juin-13 septembre 1960), elle ne manque pas de susciter la controverse.

Qu’est-ce qui a réellement motivé cette décision? Ou encore une occasion, pour les autorités de Kinshasa de redorer leur blason, en jouant sur la fibre patriotique? Est-ce pour étouffer les révélations de plus en plus nombreuses sur les circonstances réelles de la mort de Patrice Lumumba?

L’on se souvient que le lord travailliste David Lea, avait affirmé, en avril 2013, dans une tribune à la revue London Review of Books que Daphné Park, un ancien agent du MI6, le service de renseignement extérieur britannique, lui avait confié avoir «organisé» l’assassinat de Patrice Lumumba.

Cette déclaration était intervenue après l’annonce, en décembre 2012, par la justice belge d’une enquête sur l’assassinat de l’ex-Premier ministre congolais. 52 ans après sa mort, Patrice Lumumba reste toujours adulé dans le pays, les Congolais étant toujours marqués le virulent discours qu’il prononça le 30 juin 1960, le jour de l’indépendance du Congo devant le roi des Belges, à l’époque Léopold II.

Avec AFP
Lu 225 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes