Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réduire le nombre d'enfants obèses ou en surpoids

Le rapport final de la Commission sur la fin de l'obésité infantile présenté à l’OMS


Par | Jeudi 28 Janvier 2016 | Lu 452 fois | 1 Commentaire

Monde, (Starducongo.com) - «Une volonté politique accrue est nécessaire pour relever le défi mondial du surpoids et de l'obésité», a estimé Sir Peter Gluckman, co-président de la Commission sur la fin de l'obésité infantile qui a rendu son rapport final en début de semaine à l’Organisation mondiale de la santé (OMS).



Réduire le nombre d'enfants obèses ou en surpoids
Dans son analyse de l’évolution et des causes de ce phénomène, la Commission a d’emblée relevé que de nombreux enfants grandissent aujourd'hui dans des environnements favorisant la prise de poids et l'obésité.

«Alimentée par la mondialisation et l'urbanisation, l'exposition à des environnements malsains augmente dans les pays à revenu élevé, intermédiaire et faible et dans tous les groupes socio-économiques», ont souligné les auteurs du rapport présenté lundi 25 janvier à l'issue d'un processus de deux ans.

Pour répondre aux niveaux alarmants d'obésité et de surpoids chez les enfants à travers le monde, ces derniers proposent dans ce document une série de recommandations destinées aux gouvernements et censées «inverser la tendance à une augmentation du nombre d'enfants âgés de moins de 5 ans en surpoids ou obèses», peut-on lire sur le site Internet des Nations Unies.

Le niveau d’obésité chez les enfants est tel que «l'OMS doit travailler avec les gouvernements pour mettre en œuvre un large éventail de mesures qui traitent les causes de l'obésité et du surpoids», a exhorté Sir Peter Gluckman.
Il faut dire que la situation demeure alarmante en dépit des initiatives prises à ce jour. Selon des données actuelles, au moins 41 millions d'enfants dans ce groupe d'âge sont obèses ou en surpoids, avec la plus forte augmentation enregistrée dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

A ce propos, les Nations unies rappellent que la prévalence du surpoids chez les enfants âgés de moins de 5 ans a augmenté entre 1990 et 2014, passant de 4,8% à 6,1%, avec un nombre d'enfants touchés passant de 31 à 41 millions.

En 2014, indiquent-elles, «presque la moitié (48%) de tous les enfants en surpoids et obèses âgés de moins de 5 ans vivaient en Asie et un quart (25%) en Afrique. Le nombre d'enfants en surpoids âgés de moins de 5 ans en Afrique a presque doublé depuis 1990 (de 5,4 à 10,3 millions)».

Comme le rappelle le Dr. Sania Nishtar, co-présidente de ladite Commission, «le surpoids et l'obésité ont un impact sur la qualité de la vie d'un enfant». Citant les conséquences physiques et psychologiques de ce phénomène, cette dernière ajoute que «nous savons que l'obésité peut aussi avoir un impact sur la réussite scolaire. Outre la probabilité que ces enfants resteront obèses à l'âge adulte, ceci a des conséquences économiques et sanitaires majeures pour eux, leurs familles et la société dans son ensemble».

Il est à préciser que les experts de ladite Commission ont identifié la commercialisation d'aliments et de boissons non alcoolisées malsains «comme un facteur majeur dans l'augmentation du nombre d'enfants étant en surpoids et obèses, en particulier dans le monde en développement».

Sachant qu’un régime sain peut aider à réduire les risques de toute une série d’affections chroniques liées à l’obésité, la société et les gouvernements sont appelés à prendre des mesures urgentes et significatives pour s’attaquer à ce problème.

Il est à rappeler qu’à l’ouverture de ce projet à la consultation des parties prenantes pertinentes, l’OMS avait indiqué que cette Commission est composée de personnalités accomplies et éminentes issues d’une variété de domaines pertinents et qu’elle bénéficiait de l’appui de deux groupes de travail spéciaux, dont l’un sur les données scientifiques et factuelles pour mettre fin à l’obésité de l’enfant (WGSE), et l’autre sur la mise en œuvre, le suivi et la redevabilité pour mettre fin à l’obésité de l’enfant (WGIMA).

Alain Bouithy
Lu 452 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Papa ZOZO le 28/01/2016 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
papazozo
Je vais commencer par une petite mise au point : certaine(e) s d'entre vous n'ose plus consulter sur internet suite a une mauvaise expérience sur un des site(s) malhonnête(s) concurrent(s)... que les choses soient bien claires : je n'ai strictement aucun rapport avec ces sites qui ternissent l'image du maraboutage. Je suis un marabout professionnel honnête et sincère . Seules des consultations et travail de haute qualité vous sont proposées chez nous avec le strict respect de la règle drastique. Vous pouvez compter sur mon soutien immédiat. Je vous propose une consultation et un travail unique.
PAPA ZOZO, JE SUIS ORIGINAIRE DU BÉNIN AUTREMENT DIT LE BERCEAU DU VAUDOU. JE PRATIQUE LE VAUDOU DEPUIS MON ENFANCE. J'AI ÉNORMÉMENT D'EXPÉRIENCES EN MATIÈRE DE RITUELS VAUDOUS ET DÉSENVOUTEMENTS.
Dans le cadre de mon activité, j'ai voyagé dans beaucoup de pays Africain, pour partager mes expérience avec des marabouts puissant et acquérir d'autres puissances ce qui fait que je suis redouté en ce qui concerne la magie vodou sur toute ces angles. Ils sont des millions à pratiquer le vaudou ici en Afrique. Devant les pouvoirs incroyables de cette magie et le respect de la Nature qu'enseignent les prêtres vaudous, il y a de plus en plus de pratiquants à travers le monde : En Afrique, dans les Caraïbes, en Amérique du Nord et du Sud et même en Europe. Sans oublier Haïti, j'ai été fait grande prêtre vaudou, le plus haut grade de la hiérarchie vaudou. Il y a très peu de grands prêtres vaudous dans le monde et dès maintenant, vous avez la possibilité de me contacter ! Ne laissez pas passer cette chance !
Tout le monde est né chanceux et dois avoir la satisfaction dans sa vie mais les esprits maléfiques sont contre.j'en ai sauvé beaucoup mais je constate que les gens souffrent.
voici mes spécialités;
-désenvoutement
-ramener sa femme même si cela fait plus de 20 ans
- ramener son marie même si cela fait plus de 20 ans
- ramener sa chance
- retrouver son amour
-réussir sa vie
-guérison de l’impuissance sexuelle
-contre accident
-Contre sorcellerie
-avoir facilement de travail.
- être aimer au travail par le directeur et les clients
- faire avoir d’enfant
- anti-stérilité
-portefeuille magique ou valise magique qui va vous produit de l'argent chaque jour.
- adhésion de mon temple pour la protection et la protection de sa maison.
Il suffit de me contacter :
Facile à travailler à distance
Résultat immédiat et durable
payement après satisfaction.
merci

contact:

E-mail: papavodounon1@hotmail.com
Tel: +229 96 10 20 31
PAPA ZOZO
Ouidah BÉNIN.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes