Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Remise de la Coupe du Congo version masculine

"Brigitte" dans la tanière des fauves du Niari


Par SDC, Starducongo.com | Mardi 10 Novembre 2009 | Lu 628 fois | 0 Commentaire



Joueurs et dirigeants de l’A.C Léopard avec le trophée de la Coupe du Congo.
Joueurs et dirigeants de l’A.C Léopard avec le trophée de la Coupe du Congo.
La saison de football, au niveau des clubs, est bien terminée. C’est, maintenant, l’heure des bilans et des récompenses. Vainqueur de la Coupe du Congo, version masculine, l’A.C Léopard a, enfin, reçu son trophée, mardi 3 novembre 2009, à l’esplanade de la tribune d’honneur du Stade Président Massamba-Débat, des mains du ministre des sports et de l’éducation physique, le général de division Jacques Yvon Ndolou. C’est dans la liesse générale que son valeureux capitaine, Herman Nkodia, l’a réceptionné. ‘’Brigitte’’ est le nom donné à ce trophée.

L’A.C Léopard a dû attendre plus de deux mois pour embrasser, enfin, le trophée de la Coupe du Congo. La finale s’était déroulée, samedi 15 août 2009. Les Fauves du Niari, comme on aime à appeler les joueurs de Léopard, l’ont gagnée. Aux dépens du CARA de Brazzaville. En présence du ministre d’Etat Isidore Mvouba. Des incidents l’avaient, malheureusement, émaillée. D’où l’annulation de la cérémonie protocolaire de remise du trophée, ce jour-là.

C’est, finalement, sur tapis vert que Léopard a été déclaré vainqueur. Cela n’enlève rien à son mérite. Son parcours en championnat le prédestinait à la victoire. Et en coupe, il a éliminé, tour à tour, Reine de Sibiti (6-0), en seizièmes de finale, Pigeon Vert de Pointe-Noire (2-1), en huitièmes de finale, l’A.S Kondzo de Brazzaville (2-0 et forfait), en quarts de finale, et, enfin, un des monstres sacrés du football congolais, Etoile du Congo (1-1 et 1-0), en demi-finales. L’apothéose: la victoire sur CARA, en finale. De quoi se réjouir, pour le comité directeur du club et pour son président, le colonel Rémi Ayayos: les nombreux investissements n’ont pas été vains.

On ne rêve donc plus. 2009 aura été l’année de la consécration pour l’A.C Léopard. Sa coupe du Congo est historique. Jamais un club du Niari n’avait inscrit son nom au palmarès ni de la Coupe du Congo, ni du championnat national. Cette victoire ouvre, grandes, les portes de l’Afrique à Léopard. Cinquante cinq ans après sa création! Le colonel Rémi Ayayos y pense déjà: «Un recrutement conséquent sera fait, pour constituer une équipe encore performante, afin que nous soyons dignes de cette coupe que nous allons défendre. Nous espérons que nos performances seront plus honorables…», a-t-il déclaré.

Sa coupe dans les bras, l’A.C Léopard est, officiellement, entré de plain pied dans le giron des grands clubs congolais. C’est toute une ville, voire un département qui attend de fêter et le trophée et les héros...

Guy-Saturnin MAHOUNGOU (La Semaine africaine)
Lu 628 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes