Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre entre Madame Claudia Sassou N’Guesso et la presse


Par | Dimanche 26 Janvier 2014 | Lu 989 fois | 1 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Le rituel a été respecté entre Madame Claudia Lemboumba Sassou N’Guesso, conseiller en communication, des médias et relations publiques du Président la république avec la presse nationale et internationale, ce 25 janvier 2014 à Brazzaville.



Pour un media responsable et professionnel

Madame Claudia Sassou N’Guesso, au centre
Madame Claudia Sassou N’Guesso, au centre
Contrairement à l’année 2013 où le département de la communication, par le biais de Claudia Sassou N’Guesso, avait remis de dons de matériels informatiques et autres, cette année a été consacré exclusivement dans un échange fructueux entre les deux parties. L’occasion était pour les professionnels des médias publics et privés de présenter leurs préoccupations et cerner certains maux qui minent le paysage médiatique congolais. Et parmi ces préoccupations figurent la qualité de la presse congolaise ; la place et le rôle de l’ACI ; l’organisation des conférences de presse par le Chef de l'Etat ; l'accompagnement de la presse privée et les difficultés de la presse: une loi pour l'accompagnement de la presse. Sans oublier, les ennuis des journalistes notamment avec la police, etc.
De son côté, Madame Claudia Sassou N’Guesso a répondu aux préoccupations des chevaliers de la plume. Connaissant les maux qui minent l’espace médiatique congolais, la patronne de la communication à la présidence a montré la nécessité d’avoir une bonne presse, digne, outillée qui respect l’éthique et la déontologie professionnelle. Sans cela, la presse congolaise restera toujours laisser pour compte. Elle a exprimé le vœu de voir cette presse dynamique et responsable.
Sur la question des conférences de presse du président de la République, Mme Claudia a rappelé aux hommes de médias que cela n’est impossible, mais plutôt d’être à la hauteur de leur travail afin de convaincre, non seulement le Chef de l’Etat qui, en lisant la presse nationale, remet en cause le professionnalisme de ces derniers, mais aussi l’opinion nationale (public). D’où, le sérieux dans le travail s’impose à ce niveau. Quant aux doléances des certains medias publics, elle a déclaré que le département est déjà sur des chantiers divers, notamment la modernisation de télé Congo réception du matériels de modernisation de la télévision nationale où l’experts seront à Brazzaville le 2 février courant. Parlant de la question de la redevance audiovisuelle, Claudia Sassou N’Guesso a pris l'engagement d'approfondir la question et d’en donner une suite aux médias. Cependant, elle s’est préoccupée de ne pas voir les professionnels (responsables des organes de presse) solliciter une audience afin de discuter sur plusieurs questions liées aux bons fonctionnements de la presse congolaise. Par ailleurs, elle a encouragée ces derniers, dès que possible, de demander des audiences pour en discuter et trouver des solutions idoines pour le bon fonctionnement de la profession. Elle a émis le vœu de soutenir la presse, mais une presse responsable. D’où la politique du gagnant-gagnant entre la presse et le département.

Le clou de cet échange a été le déjeuner de fraternité entre Madame Claudia Sassou N’Guesso et les professionnels des medias. Il sied de rappeler que la cérémonie a connue aussi la présence du Conseiller technique du Chef de l’Etat, Coordonnateur du département de la communication, des medias et des relations publiques, Arcène Niamba et du Directeur de la presse présidentielle, André Ondelé.

Eznez Wilguette
Lu 989 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Loubaki le 27/01/2014 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh bien, que de coquilles dans cet article ! Claudia a parlé de "donnant/donnant" et non de "gagnant/gagnant" ! Nuance. Elle voulait dire aux journalistes ceci : " si vous ne critiquez pas, on vous donne des biscuits". CORRUPTION/SOUMISSION - Car en matière de communication, Claudia Sassou-Nguesso est carrément médiocre. On comprend pourquoi son papa communique mal. Il est conseillé par quelqu'un (sa fille) qui a besoin d'être conseillé. La vérité est que le pays va mal, très mal. Le conseil que je donne à tous ces criminels politiques c'est de rendre le tablier. En effet, le jour où la presse congolaise sortira de la logique du "donnant/donnant", il arrivera à Sassou ce qui arriva à Nixon (Président américain) après le scandale de Watergate. Il fut mis hors d'état de nuire.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes