Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Royaume Zipompa-pompa « Badaboum »


Par | Jeudi 13 Mars 2014 | Lu 657 fois | 0 Commentaire

France, (Starducongo.com) - Pour pérenniser la rumba Congolaise sous d’autres cieux, un groupe de musiciens Congolais de la RDC vivant en France a eu l’idée de monter une formation musicale qui devrait faire entendre au loin le son de la rumba Congolaise contemporaine.



Royaume Zipompa-pompa dans «  Badaboum ».  Avec Cyriaque Bassoka Productions
Royaume Zipompa-pompa dans « Badaboum ». Avec Cyriaque Bassoka Productions
En effet, conscients de la lourde charge qui est la leur et pour la suite de leur carrière artistique, les artistes musiciens Luciana Démingongo, Simolo Katondi, Nzola Collegien, Alexis Azulino, Biva Ray, Serge Muloso, Manassé Israëlle Isolélé ont mis sur pied un groupe musical baptisé « Royaume Zipompa-Pompa ».

Aussitôt crée en 2012, le groupe Royaume Zipompa-Pompa sous la houlette de l’artiste Luciana Demingongo n’a rien à envier aux autres groupes de la diaspora, ayant en son sein des professionnels de la musique qui ont déjà fait leurs preuves dans différents groupes basé en Europe ou à Kinshasa.. Ils savent que pour réussir leur nouvelle carrière, il faut voir l’international. Dès la création du groupe l’objectif c’était les contrats extérieurs pour des prestations scéniques. Au mois de Mars 2012, quelques semaines après la création du groupe, ils sont invités pour une tournée en Algérie au Festival de Tamanrasset et au mois de Juin de la même année, ils sont invités à Séoul en Corée du sud à l’exposition culturelle de Séoul, et sera le premier groupe de la musique Rumba à s’y produire. Un événement grandiose à quelques mois de la création du groupe.

Au retour le groupe rentre en Studio pour enregistrer un mini album intitulé « Badaboum ».
Un album de rumba avec des nouvelles sonorités et en mettant en avant les trois principes de la bonne rumba. (Lead vocal, refrain et ambiance rythmique).
L’album « Badaboum » enregistré au studio Marcadet à Paris a eu la participation des invités comme Awilo Longomba et Teka , Michel Bass deux anciens du groupe Wengué Musica Maison mère.
A travers les chansons, le groupe à voulu innové en faisant un mélange de plusieurs genres avec un nouveau son mélangeant plusieurs langues, (Lingala, Anglais, Swahili et Français).
Leur thème est basé sur le vécu des Africains d’Afrique et de ceux de la diaspora partis depuis trop longtemps malgré eux et qui caressent d’un retour réussi dans leur pays.
Avec la sortie de leur nouvel album « Badaboum » le groupe a l’ambition de se positionner comme un leader de la nouvelle génération qui apporte un nouveau son dans la rumba Congolaise qui est en perdition actuellement grâce à la participation des artistes comme Wilson qui joue habituellement du jazz et dont c’est la première participation dans une formation du genre, de la chanteuse Manassé Isolélé qui apporte sa touche RNB et Rap-Reggae.
Les gens vont comprendre que le groupe à vraiment innové, qu’il y’a un mélange de plusieurs genres avec un nouveau son, c’est un album de plusieurs sonorités assez varié, avec des influences World-Music, un album qui tend à s’ouvrir sur le monde entier.

Contact :
Cyriaque Bassoka Productions

Mail : cyriaquebassoka@hotmail.com
Tel : 00 33 680 523 166

Lu 657 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes