Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rufin Nsangou appelle à la bonne gouvernance du football congolais


Par SDC, Starducongo.com | Vendredi 21 Mai 2010 | Lu 882 fois | 0 Commentaire



Rufin Nsangou appelle à la bonne gouvernance du football congolais
L'ancien sociétaire d'Interclub dénonce la gestion hasardeuse du football national. Dans un moratoire, Rufin Nsangou, actuellement entraîneur de football en France et titulaire du brevet d'Etat 1er degré, expose un plan d'action qui selon lui, permettrait d'éradiquer ou de régler certains maux qui minent le sport roi congolais.

Lui et les anciens sportifs de la diaspora se sont constitués en collectif des anciens pros et amateurs congolais d'Europe (CAPACE), basé à Strasbourg, pour protester contre les caprices et intérêts égoïstes des dirigeants fédéraux. Ils réclament la clairvoyance et la transparence.

Ce collectif souhaite être un interlocuteur de la nouvelle équipe dirigeante en lui proposant des solutions objectives et concrètes sur la manière dont devrait être gérée le football national. Les membres du collectif sont hostiles aux « dirigeants qui servent le football que pour des intérêts purement financiers ». La vision de leur structure est de gérer et coordonner les activités des footballeurs au niveau de l'Europe pour faire en sorte que le Congo ait une équipe compétitive et forte. Elle veut aussi être une instance de conseil dans la gestion des carrières des jeunes Congolais qui vont en Europe.

Pour l'initiateur du collectif, le redressement du football congolais est conditionné par les fondamentaux de la formation, notamment la création et la vulgarisation des centres de formation publics ou privés, et la mise en œuvre des sections sport/études. Cette pratique permettra naturellement aux clubs d'avoir des équipes dans toutes les catégories de jeunes.

« La vulgarisation des sections sport/études avec des équipes pédagogiques compétentes et qualifiées, la politique de formation des formateurs pour une meilleure compétitivité à l'échelle internationale, voilà les seuls gages et remèdes pour résoudre de manière efficace et définitive les problèmes qui minent notre football, garantissant naturellement le long terme », déclare Rufin Nsangou. Sur la mise en place de la section sport/études, Rufin Nsangou entend mettre à profit ses bons rapports avec la Ligue d'Alsace de football association (Lafa) pour l'organisation par des spécialistes français, de multiples stages au pays.

Dans son document, il insiste aussi sur la constance des résultats qui fait de plus en plus défaut aux équipes congolaises dont les derniers exploits remontent respectivement en 2009 et 2007 avec le sacre des juniors aux 6e jeux de la Francophonie et à la coupe d'Afrique des nations. Les nouveaux dirigeants fédéraux sont interpellés pour donner la priorité aux résultats tout en réussissant les moyens d'atteindre les ambitions affichées. « Les résultats sportifs qui devraient être la priorité absolue, sont rangés loin des objectifs visés », remarque-t-il.

Enfin, Rufin Nsangou dénonce le favoritisme, la complaisance dans la composition des équipes nationales, ainsi que la gestion floue et opaque des caisses de la fédération.

James Golden Eloué
(Brazzaville-Adiac)
Lu 882 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes