Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rwanda : Paul Kagamé est mort à Goma...


Par Lemarigot.com | Samedi 11 Janvier 2014 | Lu 3413 fois | 0 Commentaire

Il y a des morts pour lesquels on sabre le champagne ou le vin de palme, c’est selon le budget de chacun. C'était le cas à Goma, Beni et Butembo (RDC) où des scènes de liesse populaires avec des danses funèbres ont été observées ce matin.



Paul Kagamé
Paul Kagamé
Des grappes humaines sont descendues dans la rue, le cœur plein d’allégresse et chantant à tue-tête la mort de " l’ennemi public numéro 1 de la RDC ", " la main lépreuse qui nourrissait les rebelles du M23 " : Paul Kagamé, président du Rwanda.

Dans un accès de zèle quasi transiel, les « affranchis à la semaine » ont même réquisitionné un véhicule de l’ONU et exhibé un cercueil comme pour mimer l’enterrement de l’ " infâme " Kagamé !

Alors que le cadavre du Général (à titre posthume) Ndala est encore chaud, certains bédouins ont vu dans la « mort » de Kagamé un châtiment venu du ciel.

Leur joie n’aura été que de courte durée car Paul Kagamé est tout aussi vivant que vous qui lisez ces lignes. Il n’est pas dans un coma végétatif ou autre état qui pourrait inquiéter ses jours.

Les autorités rwandaises ont vite démenti la "fausse nouvelle", assurant que le président Paul Kagamé "se porte bien" et qu'il a même reçu dans la matinée des étudiants américains dans le cadre d'audiences prévues de longue date. Voilà une tâche à laquelle un sosie aussi parfait soit-il n’est pas préparé, ajouterions-nous.

Alors que la quenelle de Dieudonné fait ses émules en France, cette mauvaise plaisanterie sur la mort supposée de Paul Kagamé embarrasse fortement Joseph Kabila avec qui il est en bisbille depuis un bon moment maintenant.

Mais diable, comment cela a-t-il pu se produire ? Qui a propagé cette rumeur funeste ? C’est la faute à Internet !

Des lecteurs qui sont tombés par imprudence sur le site Necropedia qui contient des brèves nécrologiques prêtes à l’emploi au cas où les sujets concernés auraient avalé leur acte de naissance.

Pourtant, le site précise clairement "ce qui suit n'est pas de l'information. Personne n'est mort".

Comme pour Michaël Schumacher, des charognes n’ont pas attendu le démenti avant de créer des espaces dénommés « RIP Kagamé ».

Olivier Nduhungirehe, le représentant adjoint du Rwanda aux Nations unies, a réagi depuis New York sur son compte Twitter, avec un humour décapant.

Il dit « regretter que la population de Goma soit encore bloquée au Moyen-âge : l'information y circule par pigeons voyageurs."

Pas sûr que les habitants de Goma apprécient. De toute façon, ils l’auront bien cherché !
Lu 3413 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes