Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

SAPE & SAPELOGIE. Abdel remporte le premier prix


Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 19 Mai 2010 | Lu 4585 fois | 2 Commentaires



SAPE & SAPELOGIE. Abdel remporte le premier prix
C’est Abdel Kobenan qui est sorti vainqueur du premier concours de sape et de sapelogie organisé en Côte d’Ivoire. Selon M. Leho Guigui, président du jury, Abdel a dominé les autres candidats par l’agencement réussi des couleurs des tenues portées. L’heureux vainqueur bénéficie d’un billet d’avion aller-retour de la compagnie Air Ivoire pour une destination en Afrique de l’Ouest de son choix et un costume par trimestre durant une année chez le créateur Ciss St Moïse.

Abdel Kobenan a reçu le trophée de cristal. Ses dauphins sont repartis avec l’or pour le second et le bronze pour le troisième. Il s’agit respectivement de Jean-Jacques Blihi et de Cyril Gnagnero. A côté du concours et de la parade des sapeurs d’Abidjan, on a assisté à un véritable numéro du Congolais Ben Mushaka. Un vrai phénomène qui ne laisse personne indifférent avec sa démarche inimitable et sa fringue taillée sur mesure chez les grands couturiers d’Europe. Ben a expliqué au public de la salle Lougah-Djédjé du Palais de la Culture, sa conception de la sapelogie (la science de l’habillement) et ses dix commandements.

Oui, chez le sapelogue Ben Mushaka, la sape est comme une religion dont on doit respecter les principes. L’autre grande attraction de la soirée a été inévitablement la prestation du chef du village Molokaï, Papa Wemba. Le papa, au propre comme au figuré, a démontré qu’il a encore de beaux restes tant dans la sape que sur la scène. Lui qui chante «influence à coup d’œil» a captivé l’attention des spectateurs par son habillement fait d’un pantalon jean taillé dans la forme mougouba assorti d’une veste. Sur la scène, on peut dire qu’avec Papa Wemba, «y a pas match». Un best of de son répertoire savamment joué par les musiciens de l’orchestre Kitoko a permis aux invités d’Yves de Mbella, l’initiateur de cette fête de la sape, de vivre une belle soirée. La prestation du vieux père de la rumba a été saluée par le public qui se tenait debout pour chanter en chœur ses titres à succès comme Maria Valencia. En tant que membre fondateur de la société des personnes élégantes (Sape), le chanteur congolais a reçu un trophée d’honneur. Idem pour le sapelogue, Ben Mushaka.

Par Omar Abdel Kader (Top Visages
omar_tani@yahoo.fr
Lu 4585 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Richard Kasongo le 15/08/2011 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi apres plus d'promotions sur les Gianny , Oungaro, ..les Matshouda, je ne vois pas meme pas l'un d'reprentants ici...ouvrons l'oeui..nos musiciens aussi je demande la sagesse.. Merci

2.Posté par Richard Kasongo le 15/08/2011 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi pas faire valoriser nos couturiers Congolais que les mindele??? Musiciens et Sapeurs......

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Novembre 2011 - 21:40 Guerre de «sape» entre Kinshasa et Brazzaville

Vendredi 22 Juillet 2011 - 12:47 Samba le maire: Meilleur sapeur du Congo

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes