Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

SOPHIA - La Société congolaise de philosophie lance ses activités


Par Désirée Hermione Ngoma | Mardi 7 Avril 2009 | Lu 1033 fois | 0 Commentaire



SOPHIA - La Société congolaise de philosophie lance ses activités
La Société congolaise de philosophie (Sophia) a procédé au lancement de ses activités le 3 avril au Cercle culturel Sony Labou Tansi. Ce cercle de réflexion philosophique se veut un cadre fédérateur capable d'impulser l'élan de valorisation de la pratique philosophique au Congo.

La Sophia a pour objectif général de vulgariser la réflexion philosophique au Congo au moyen de forums, conférences, tables rondes, colloques, séminaires et publications diverses, sur des questions de philosophie, de société ou d'actualité. Pour cela, cette société de philosophie se donne pour mission notamment de contribuer aux échanges tant au niveau national qu'international avec les organisations savantes similaires pour tout ce qui concerne l'enseignement, la formation, la recherche et les connaissances.

Au cours du lancement de ses activités, le bureau de la Sophia a présenté les travaux réalisés depuis le congrès en décembre 2008. «Comme vous le savez ce congrès s'est terminé dans de très bonnes conditions et il fallait pour la mise en oeuvre du programme, travailler à la traduction sous forme d'actions à réaliser, des éléments d'orientation du congrès», a précisé Camille Bongou, président de la Sophia. Les membres du bureau ont aussi fait savoir comment les autres sociétaires ainsi que la population congolaise tout entière vont prendre part aux activités initiées par la Sophia.

La Sophia est structurée en cercle philosophique, l'élément de base à travers lequel n'importe qui peut participer à une activité de réflexion. «Un cercle de réflexion peut être mis en place à l'intérieur d'un établissement scolaire dans un quartier, dans une administration, pourvu qu'il y ait des volontaires pour réfléchir ensemble et porter les résultats de leurs réflexions aux autres», a poursuivi Camille Bongou.

Les cercles de réflexion sont les organes de base de la Sophia. Ils sont placés sous la tutelle des comités philosophiques départementaux ou de l'extérieur. En dehors des établissements scolaires et universitaires, ces cercles peuvent se constituer dans un quartier. «Chaque cercle de réflexion philosophique peut se constituer librement par affinité intellectuelle autour d'un auteur, d'un courant philosophique», a renchéri le président de la Sophia.

La Sophia intéresse également des membres vivant à l'extérieur du Congo. «Nous avons des comités philosophiques extérieurs, à l'étranger, ils regroupent différents cercles de réflexion à l'image de ceux de l'intérieur. Ils ont pour tâche de rechercher à l'extérieur la documentation utile aux autres comités de réflexion, faciliter la coopération avec d'autres sociétés savantes, sans oublier de participer à la vie intellectuelle de la Sophia.»

BRAZZAVILLE-ADIAC
Lu 1033 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes