Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sangha-Rencontre citoyenne : Denis Sassou N’Guesso invite la population l’appropriation des effets économiques


Par | Jeudi 14 Mai 2015 | Lu 445 fois | 0 Commentaire

Ouesso, (Starducongo.com) - L’avenir du département de la Sangha, contenu dans un chapelet de doléances a été présenté au Chef de l’Etat Congolais, Denis Sassou N’Guesso, ce mercredi à Ouesso, au cours d’une rencontre citoyenne, organisée en marge du séjour de travail de 72 heures, du président de la République du Congo.



Adolph Elemba, préfet de la Sangha qui a donné le ton en remerciant, d’abord le Couple présidentiel, principalement le Chef de l’Etat, d’avoir désenclavé le département de la Sangha. Le numéro 1 de la localité a fait écho du souhait des filles et fils de son entité administrative à soutenir la politique de la Municipalisation accélérée et la marche du pays vers son émergence.

Au nombre des préoccupations, en forme de cahier de charge, exprimées par les participants ayant pris la parole à cette rencontre citoyenne. L’essentiel se résume au désenclavement de certaines parties de ce département, à l’éducation, à l’alphabétisation, à la santé, bref au développement tous azimuts de cette localité du Congo et l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Des préoccupations des habitants de la Sangha que le président a appréciées en termes de doléances. Denis Sassou N’Guesso, à travers cet échantillon des notables et autres cadres de ce département, a invité l’ensemble des populations de la Sangha à s’approprier les effets multiplicateurs, à évidence économique pour développer de leur département.

Aussi a-t-il cité un certain nombre de projets économiques qui se développe dans la localité. Il s’agit entre autres de la zone économique spéciale de cette partie du Congo, dont les études de faisabilité sont, désormais, disponibles ; de la relance de l’agroforesterie, particulièrement de la culture de cacao, de la transformation, sur place de 80% du produit locale, de la relance des palmiers à huile… S’agissant de la zone économique spéciale de la Sangha, elle se spécialisera dans l’agroforesterie et l’extraction des mines. A propos de la relance de la culture des palmiers, il est question de mettre en fonctionnement neuf unités industrielles, avec pour incidences la création de près de 28000 emplois pour les jeunes de la Sangha, en particulier et du Congo, en général.

C’est l’ensemble de ces efforts du gouvernement que le peuple de la Sangha a été invité à s’approprier. Un travail que les pouvoirs publics entendent entreprendre à travers des séminaires et autres espaces d’échanges et de formation des citoyens.

Quant aux autres aspects des doléances, le Chef de l’Etat Congolais a fait comprendre à l’assistance qu’ils intègrent les préoccupations du gouvernement. Par conséquent, le gouvernement travaille dessus ; le but visé étant l’amélioration des conditions de vie des Congolais. Tout se fait, alors, de manière graduelle, pour le bien-être des populations.

Ces préoccupations se ramènent à l’éducation, à la santé, à circulation des personnes et des biens, à la sécurité… Sur ce dernier volet, le président Denis Sassou N’Guesso, tout en reconnaissant la séparation des pouvoirs en sein de la démocratie congolaise, a formulé le souhait de voir la justice faire son travail sur le phénomène Kata kata qui a endeuillé ce département, afin que les coupables soient connus et la vérité rétablie.

Au-delà de toutes ces questions économiques, sociales et sécuritaires, Denis Sassou N’Guesso s’est exprimé, encore, sur la question politique portant sur le changement ou non de la constitution du 20 janvier 2002, tel que demander par ses interlocuteurs. Toujours constant, pour le président de la République le débat a lieu et se poursuivra dans la paix et la stabilité du pays. Les politiques s’emploient et continueront à le faire pour rechercher le consensus. Le cas échéant, le peuple sera consulté par voie référendaire.

A l’évidence, le Chef de l’Etat Congolais a rassuré ces Congolais venus échanger avec lui sur l’avenir et le devenir de la Sangha sur l’engagement du Chemin d’Avenir a apporté sa pierre, en cette phase d’histoire du Congo, à l’édification d’une nouvelle société, voulue prospère et développée.

Huguette Mboma
Lu 445 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes