Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sassou N’Guesso annonce la création d’une fondation pour la paix

25ème anniversaire de la signature du protocole de Brazzaville


Par | Mercredi 12 Février 2014 | Lu 342 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - « Accompagner, concrètement, tous les chantiers de construction et de reconstruction de la paix en Afrique et partout ailleurs dans le monde » ; tel est le mobile de la création de la Fondation pour la paix annoncée par le président Sassou N’Guesso à la clôture de cette cérémonie, tenue, le 11 février 2014, à Brazzaville, au Congo.



Pdt Sassou N'Guesso prononçant son discours de clôture
Pdt Sassou N'Guesso prononçant son discours de clôture
Les festivités marquant le 25ème anniversaire de la signature du protocole de Brazzaville sur la paix en Afrique Australe se sont terminées sur une note d’optimisme. Devant les chefs d’Etats Saotoméen, Manuel Pinto Da Costa et togolais Faure Gnassingbé, le président Sassou N’Guesso a annoncé la création d’une fondation pour la paix. Question, a-t-il souligné, d’accompagner tous les chantiers de construction de la paix en Afrique et partout ailleurs dans le monde.

Le président congolais garde tout de même espoir que les forces épris de paix devraient s’inspirer totalement de l’efficacité de ce nouvel instrument qui, pense-t-il, devrait être un véritablement « Catalyseur de la pérennité de la vie et de notre vie. » Cette volonté de Denis Sassou N’Guesso a été réitérée, bien avant la clôture, par le ministre français de la défense, Jean Yves le Drian, qui au cours de son exposé intitulé « la paix est-elle une utopie aujourd’hui ? », a dit en substance qu’en 2014, le concept paix devrait être perçu comme une réalité palpable. Il a conclu en indiquant que la France serait présente partout où la paix est en danger avec les moyens et les solutions qui sont les siens.
Le panel des prix Nobels de la paix intervenant avait esquissé quelques idées motrices de la volonté du Chef du Chef de l’Etat Congolais. Denis Sassou N’Guesso marque sa constance et sa volonté à œuvrer en faveur de la paix dans le monde. Sur cette lancée, Marti Ahtisaari, Mohamed Baradei , Emerite Laea et Muhammad Yunus ont émis le vœu de voir les questions africaines de paix être résolues par les Africains eux-mêmes. Tout en invitant la communauté internationale à accorder une attention particulière au problème du sud Soudan et de la Centrafricaine. Engagement qu’ils entendent matérialiser par une rencontre dans la ville d’Atlanta, question de discuter sur les problèmes de paix, d’inégalité et de pauvreté dans le monde.

Il est à rappeler que, d’autres personnalités et non des moindres ont joint leurs voix à celles des chefs d’Etats et des récipiendaires des prix Nobels pour donner leurs avis sur les questions de paix et de sécurité dans le monde. Il s’agit notamment de Mary Robinson, ancienne présidente d’Irlande et haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme entre 2002 et 2007 et la progéniture de Nelson Mandela.

Wilfrid LAWILLA
Lu 342 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes