Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sciences et technologies : Martial De Paul Ikounga appelle la communauté scientifique congolaise à prendre conscience de sa tâche


Par Brazzaville-Adiac.com | Dimanche 10 Mars 2013 | Lu 799 fois | 0 Commentaire



Martial De Paul Ikounga
Martial De Paul Ikounga
Nommé en décembre 2012, à Addis Abeba (Éthiopie), commissaire de l'Union africaine aux ressources humaines, sciences et technologies, le Congolais Martial De Paul Ikounga a réuni, le 6 mars à Brazzaville, la communauté scientifique congolaise

Les échanges, ponctués de brèves communications, ont porté sur la nécessité pour la communauté scientifique congolaise de se montrer dynamique en matière de production scientifique et d'innovation.

Bien que ne représentant pas la communauté scientifique congolaise en Éthiopie, il importe, a-t-il dit, que dans son pays d'origine, le département que l'on dirige au niveau africain ne soit pas inerte. Les intervenants ont, quant à eux, évoqué, sur la base de leurs expériences, les nombreux défis qu'ils avaient à relever dans ce secteur d'activités.

Martial De Paul Ikounga a indiqué qu'il devait ses promotions à la communauté scientifique congolaise. Il a rappelé qu'il avait pris part à la Conférence nationale souveraine de 1991 en qualité de président de l'Association des inventeurs du Congo. C'est à ce titre, a-t-il dit, qu'il avait été élevé au rang du ministre de la République.

Il a remercié la communauté scientifique congolaise d'avoir répondu à son invitation. Il a mis à profit cette rencontre pour louer la vitalité de la diplomatie congolaise, particulièrement l'implication du président de la République pour son élection au poste du commissaire de l'Union africaine.

« Dès que je suis rentré d'Addis Abeba, je suis allé remercier le chef de l'État, Denis Sassou N'Guesso, pour l'intérêt et le soutien multiforme qu'il a manifestés pour que je sois élu à ce poste », a-t-il indiqué.

Il a appelé les scientifiques à prendre conscience de la lourde mission scientifique qui est la leur.

« Après le congrès des hommes de sciences qui a eu lieu au Congo en 1996, notre pays a hébergé le siège de l'union panafricaine pour la science et la technologie. Le bâtiment qu'on avait donné à l'ensemble de la communauté scientifique africaine a été repris pour autre chose. Vous comprenez la place que notre pays accorde à la science et à l'innovation », a-t-il rappelé.

Roger Ngombé
Lu 799 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes