Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Spectacle de la compagnie de danse «Tumamana» à I.f.c de Brazzaville


Par La Semaine africaine | Jeudi 24 Octobre 2013 | Lu 410 fois | 0 Commentaire



Le quintet a subjugué le public, avec «Oyo ékoya, éya!»

Ils ont été époustouflants, les membres de la compagnie «Tumamana».
Ils ont été époustouflants, les membres de la compagnie «Tumamana».
Vendredi 18 octobre 2013, dans la grande salle Savorgnan De Brazza de l’Institut Français du Congo, on a vécu un évènement inédit. Une grande compagnie de danse contemporaine nommée «Tumamana», dont les cinq artistes, âgés, en moyenne, de 22 ans, ont épaté, sans coup férir, un public averti, mais alors nombreux, qui a pris d’assaut cette splendide salle de notre ville-capitale.

Il était 19h15mn, lorsque quatre jeunes garçons, plus ou moins connus à travers certains groupes de la place de Brazzaville et même au Ballet National - où, deux d’entre eux font des prestations, depuis près d’un an - font leur apparition sur la scène. Le public ne pouvait pas imaginer, à cet instant, qu’il aurait eu droit à un très grand spectacle; surtout original. De la danse contemporaine? Oui! Mais en symbiose avec des gestuels des danses folkloriques de chez nous; du nord au sud. Quel esprit de créativité? Quelle imagination? Bien plus, quelle énergie?
Pendant près d’une heure, ces jeunes gens, rejoints par une fille qui est venue compléter le fantastique quintet, ont réjoui l’exigeant public de Brazzaville, surtout celui de l’I.f.c. Dans les coulisses, un grand artiste a déclaré, parlant de cette Compagnie, qu’«il ne faut plus dire ces petits-là, non! Ce sont des grands artistes, même si leur groupe est jeune». Il a été créé en 2010, et a, déjà, remporté le deuxième Prix de la première édition de la Biennale des Arts. C’était en 2012.
A la fin du spectacle, le public n’en revenait pas. Et les rideaux tombaient, en laissant un goût d’inachevé. C’est pourquoi, il faut dire bon vent aux Tumamana! S’ils obéissent à leurs inspirations juvéniles, comme leur nom, eh bien, ils iront loin…

C. MINKALA
Lu 410 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes