Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sports : Georges Bweillat publie 1960-2010 : Congo 5O ans de football continental


Par | Dimanche 11 Septembre 2011 | Lu 538 fois | 0 Commentaire



Georges Bweillat dédicace son ouvrage.
Georges Bweillat dédicace son ouvrage.
L'ouvrage de 47 pages relatant les faits marquants de l'histoire du football congolais des cinquante dernières années, préfacé par le général Blaise Adoua, conseiller spécial du chef de l'État, a fait l'objet d'une séance de dédicace le 8 septembre à la mairie centrale de Brazzaville

Face au reproche que d'aucuns formuleront à l'endroit de l'auteur pour n'avoir pas parlé du sport dans sa globalité, Georges Bweillat estime en toute modestie avoir posé les jalons du parcours du football congolais. « Il ne serait pas correct qu'à l'heure des cinquante ans de l'indépendance de notre pays, on ait fait écho du bilan politique, culturel et autre sans rien dire sur le sport. C'est pourquoi j'ai pensé écrire quelque chose en tant que chroniqueur sportif. Parler du sport en général aurait imposé un ouvrage plus volumineux. C'est sûr qu'il y en aura d'autres », a précisé l'auteur.

Cette démarche a demandé du courage, lorsque l'on sait que le sport congolais, et le football particulièrement, souffre aujourd'hui d'un manque de visibilité. C'est dans cette perspective que le général Blaise Adoua, conseiller spécial et directeur général de la sécurité du président de la République, a accepté de préfacer le recueil. « S'il n'y a pas d'histoire, on ne peut parler ni du présent, ni de l'avenir. »

Une mise au point sur l'état du sport congolais

Les juniors ont toutefois fait honneur au Congo en remportant la coupe d'Afrique des nations de cette discipline en 2007. « Malheureusement après cela, il n'y a pas eu d'autres résultats encourageants. On a connu des ratés et des déboires, par manque de suivi et de vrais dirigeants assumant leurs responsabilités » a poursuivi Blaise Adoua après avoir rappelé les moments de gloire qu'a connus le Congo en 1972 et 1974.

Pour lui, l'option choisie par Georges Bweillat à travers son ouvrage mérite des encouragements. « Le Congo dispose des ressources humaines nécessaires capables de changer les choses. Mais il manque au pays le sens de l'organisation en dépit des moyens financiers toujours insuffisants. Le choix des animateurs dans toutes les disciplines confondues, soit les cadres et les dirigeants, n'est pas le meilleur », a martelé le conseiller du chef de l'État.

Ambassadeur pour la paix universelle, Blaise Adoua pense que les Congolais ont intérêt à accepter de reconnaître leurs erreurs pour honorer la nation. L'idéal serait selon lui, d'arrêter pour un moment de faire l'évaluation des contre-performances que ne cesse d'enregistrer le pays en matière de sport. Les mauvaises pratiques et le manque de volonté des dirigeants sportifs à des échelles différentes sont à l'origine du déclin sportif congolais. Et l'on peut se poser par ailleurs la question de savoir si les moyens affectés dans l'organisation des activités sportives arrivent réellement à destination.

Georges Bweillat, journaliste à Radio Congo antenne de Pointe-Noire et secrétaire général de la Fédération congolaise du rugby, est l'auteur de plusieurs publications, dont : Les grands noms du football congolais ; Fantastique V.-Club Mokanda et Ya Tao-Tao le magnifique.

Jean Dany Ébouélé (Brazzaville-Adiac)
Lu 538 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes