Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sr. Nana Lukezo : "J'ai été diabolisée, mal comprise pour avoir dit tout haut ce que tout le monde pense aujourd'hui"


Par | Dimanche 29 Décembre 2013 | Lu 3006 fois | 1 Commentaire

RD Congo, (Starducongo.com) - Projets de concerts, sujets d’inspiration, évolution de la musique religieuse, nouvel album… Sr. Nana Lukezo parle un peu de tout sans langue de bois dans cette interview qu’elle a bien voulu nous accorder.



Sr. Nana Lukezo: Je ne serai satisfaite de mon parcours que lorsque que j’aurai atteint mes objectifs
Sr. Nana Lukezo: Je ne serai satisfaite de mon parcours que lorsque que j’aurai atteint mes objectifs
Starducongo.com: Vous avez donné récemment un concert à Libreville au Gabon. Etes-vous satisfaite de votre prestation?

Sr. Nana Lukezo :
Si je suis satisfaite? Je dis un grand OUI. Vous savez que quand je monte sur scène, c'est pour donner le meilleur de moi-même; l'endroit où je me trouve le plus à l'aise, c'est sur la scène, quand il faut chanter. Le public gabonais est fantastique; durant tout le concert, il a repris en chœur les cantiques qu'il connaissait et c'est la chose qui m'a le plus émue. Le public connaissait un grand nombre de mes chansons. Et “Ma Haute Retraite” était la surprise du chef, tout le monde connaît ce cantique. Un journaliste m’a dit qu’après l’hymne national, c’était la chanson la plus connue.

Je serai encore à Libreville, au début du mois de janvier pour une des plus grandes manifestations du début de l’année, la Dédicace de l’année 2014 avec l’apôtre Gauthier Mbile, responsable de la Chapelle des Conquérants.

Starducongo.com: Prévoyez-vous d’autres concerts à l’étranger?

J’ai trop longtemps voyagé en Europe et aux USA. Je n'avais pas beaucoup d'opportunités pour l'Afrique et depuis que mon clip “BONGANGA NA NZAMBE” passe sur Lmtv, les gens réapprennent à découvrir Nana Lukezo. Je rentre à Libreville pour le mois de janvier, je serai à Abidjan entre le mois d’avril et mai, à Luanda, Brazzaville, Pointe-Noire pour le début de l'année 2014. Nous allons étaler nos activités sur les trois premiers mois de l'année 2014. Je serai à Montréal du 11 au 22 avril pour prendre part une grande journée de louanges et adorations à notre Dieu.

N'oubliez pas que je suis aussi en promotion de mon nouvel album “NZAMBE YA BIKAMWA”; donc c’est une aubaine pour moi. Nous prévoyons aussi beaucoup de concerts en Afrique. Il y a également des concerts qui sont prévu pour l'Europe, aux USA et au Canada. Mais cela est à voir dans les jours qui viennent selon la volonté de Dieu.

....................................................
Il faut dire que l'on réussit bien dans la société
en faisant de la musique chrétienne aujourd'hui.

..................................................................................

Starducongo.com: Quels sont les sujets qui vous inspirent aujourd’hui?

Les sujets qui m'inspirent sont nombreux. Notre société connait des bouleversements de mœurs, de mentalités; elle est en pleine mutation. La Bible m'inspire beaucoup avec ses enseignements, mais la vie de tous les jours m'inspire également. Nous voyons tellement de misères, tellement de souffrances autour de nous que nous ne pouvons rester insensibles. Nous voyons aussi tellement les bienfaits de Dieu que nous ne pouvons pas nous taire. Dieu est bon, il faut raconter ces hauts faits.

Starducongo.com: Quel bilan feriez-vous de votre carrière? Etes-vous satisfaite de votre parcours?

J’ai une passion pour la musique te je la fais, c’est déjà une satisfaction en soi. Je ne serai satisfaite de mon parcours que lorsque que j’aurai atteint mes objectifs. Ma carrière est encore à ses débuts. J’ai fêté mes 20 ans de carrière à Kinshasa en 2010 avec un concert à l’hôtel Vénus; j’ai 6 albums sur le marché; j’ai fait un grand nombre de concerts; je peux en être fière, mais j’estime que ce n’est pas encore assez, j’en demande encore plus; je veux faire encore plus pour le Seigneur au travers de la musique et aussi autour de moi. Je tiens à rendre heureux mes semblables parce que je peux leur apporter par ma musique.
Si je dois faire un bilan aujourd’hui, sur le plan musical, je suis à moitié satisfaite; j’ai encore des choses à apprendre et à faire. L’Award du meilleur artiste de l’Europe en 2013 aux African Gospel Music Awards 2013 à Londres, m’a ouvert d’autres perspectives et me motive d’aller encore plus loin.

......................................................
Je suis contente de voir aujourd'hui que dans
la diaspora plusieurs voix s'élèvent pour dénoncer certaines injustices.

............................................................................................

Sr. Nana Lukezo : "J'ai été diabolisée, mal comprise pour avoir dit tout haut ce que tout le monde pense aujourd'hui"
Starducongo.com: La musique chrétienne devient un genre à part entière en Afrique et en particulier au Congo. Selon vous, à quoi est dû cet engouement?

L'espoir que donne l'Evangile du Salut est la première des raisons. Nous avons connu tellement de désillusions, de déceptions des situations auxquelles le monde ne peut apporter des réponses. Il faut aussi dire que la musique chrétienne s'est beaucoup améliorée et prône certaines valeurs. Elle est devenue très professionnelle aujourd'hui et remplit bien son rôle dans notre société et dans nos cultes. Il y a beaucoup d'artistes de talent qui font un travail extraordinaire. Pour s’en convaincre, regardez l’hommage rendu au frère Alain Moloto; on peut bien se rendre compte de l’ampleur du phénomène.

Vous savez qu’aujourd'hui la musique est aussi riche que la musique de variétés et plus diversifiée. Ce qui explique l'engouement. Il faut dire aussi que l'on réussit bien dans la société en faisant de la musique chrétienne aujourd'hui. Au fil des années, elle a su s'imposer dans le genre musical au Congo, en Afrique et partout dans le monde. On s'en rend compte quand on prend l'habitude de voyager. Dieu est derrière sa parole pour l’accomplir.

Starducongo.com: Vous êtes aussi très active sur le plan humanitaire. Que pouvez-vous nous en dire?

Il y a beaucoup de choses à dire, mais je suis contente de voir aujourd'hui que dans la diaspora plusieurs voix s'élèvent pour dénoncer certaines injustices. A une certaine époque, j'ai été diabolisée, mal comprise pour avoir dit tout haut ce que tout le monde pense aujourd'hui. Je continue à ma manière de faire du bien autour de moi comme me le recommande la charité chrétienne. Un élan de solidarité est né depuis un certain temps. Nous ne sommes plus indifférents aux malheurs qui frappent les nôtres. Je continue à soutenir un grand nombre d'actions humanitaires et aujourd'hui un grand nombre d'églises en Belgique y travaillent.

.....................................................
Il y a tellement de misère que
cela ne se résout pas en fermant les yeux.

...........................................................................

Comme je l'ai dit, il y a tellement de misère que cela ne se résout pas en fermant les yeux. Si chacun à son niveau pouvait faire un geste, le monde se porterait bien. Le mal triomphe à cause de l'inaction des gens du bien. Si nous savons faire du bien, faisons-le. Nous travaillons selon que Dieu nous fait grâce.

Nous avons lancé plusieurs actions caritatives; SOS KIVU, pour soutenir l'action MSF dans l'Est de la RDC, Aidez-nous à l'aider, pour accompagner l'AMJC, l'Assistance à la malnutrition juvénile en RD Congo, Help onze ze te helpen en Flandre en Belgique, Journée de l'enfant africain à Paris pour le compte de l'Association APEO.

J'estime que c'est de mon devoir de donner de mon temps pour venir en aide à ceux qui sont dans le besoin car j'aimerais que quelqu'un le fasse pour moi si jamais je me retrouvais dans cette situation.

Pour clore cette interview, je ne peux m’empêcher de rendre hommage à une grande figure de l’histoire de l’humanité, Tata Madiba, dont la vie a été un exemple d’humanité. Un grand personnage, qui incarne à lui tout seul, la lutte de tout un peuple. Adieu Nelson Mandela !

Propos recueillis par Alain Bouithy
bouithy@starducongo.com

Sr. Nana Lukezo: Je fais toujours de la musique chrétienne

Sr. Nana Lukezo : "J'ai été diabolisée, mal comprise pour avoir dit tout haut ce que tout le monde pense aujourd'hui"
Il y a une précision que j’aimerai apporter à vos lecteurs concernant un des articles publiés il y a quelques années sur votre site laissant entendre que j’arrêtais avec la musique chrétienne.
En faisant une bonne lecture, vous constatez que le titre n’avait rien avoir avec le contenu de l’interview. La décision que j’avais prise en son temps concernait ma non-participation lors des manifestations organisées par les églises congolaises à Bruxelles, juste pour leurs indifférences concernant la situation qui prévalait à l’Est de la RDC.
Je suis contente de voir aujourd’hui qu'il y a une grande mobilisation dans la diaspora, même au sein des églises, l’interview a été comme un électrochoc pour certains.
L’homme qui ne peut voir dans les cœurs a condamné avec cruauté cette décision, sans connaitre ni les tenants, ni les aboutissants.
J’ai tenu à apporter cette précision et dire que je fais toujours la musique chrétienne et depuis il y a eu deux albums sortis sur le marché.
Lu 3006 fois


Vos commentaires:

1.Posté par arnaud mombo le 18/09/2015 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nana Lukezo a une louange de Dieu qui monte a nos coeur !

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes