Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

System A recrute deux prodiges : Rabi et Ephraïm Macomba


Par AEM | Dimanche 11 Novembre 2012 | Lu 417 fois | 0 Commentaire



System A recrute deux prodiges : Rabi et Ephraïm Macomba
Longiligne, allure nonchalante, visage imberbe d’ado insouciant, Rabi est arrivé au sein de l’orchestre System A avec beaucoup d’humilité. Recruté comme bassiste, ce musicien a vite étonné son monde par son aisance à la guitare, à la batterie et au synthétiseur. Et c’est avec une étonnante aisance qu’il a suppléé, au pied levé, le soliste Dady Boussole pour un concert brillamment livré par le groupe, le 3 novembre dernier, à l’Espace international Cosmopolis de Nantes. Bluffant, ce jeune musicien sorti de l’Institut national des arts de Kinshasa, le conservatoire congolais. Lors du même concert, le public est resté médusé face au talent d’un autre prodige : Ephraïm Macomba, 11 ans et demi, qui a joué la batterie avec culot et une maîtrise surprenante.

Albert Komblich, Mère Zoé, Harmony… une bonne partie de la famille Macomba est là. Chacun y va de son mot d’encouragement, les deux grandes sœurs vont même demander au petit-frère de tomber son blouson en cuir : « Tu vas transpirer et tu ne seras plus à l’aise ». Ephraïm s’exécute, puis se débarrasse d’une chaussure et plie son pantalon jusqu’au genou afin d’être à l’aise sur la pédale de la batterie. Durant tout le concert, tout le groupe veille sur le « Tout petit Ephraïm » et multiplie des signes d’encouragement et de félicitations. Un grand musicien est peut-être né ce soir là.

L’orchestre qui joue à deux mètres du public propose une musique plutôt d’ambiance et réussit à communier avec les 200 personnes présentes. Le public est enthousiaste, il participe étroitement au show et investit le moindre mètre carré libre pour danser. Carole Reux et Céline Hélion, directrice et chargée de projets à Cosmopolis se félicitent de la programmation de System A et vont jusqu’à user d’amusants subterfuges pour amener le groupe à jouer plus longtemps que prévu.

Rassurant pour le collectif Casa Africa dont les responsables ont programmé System A le vendredi 16 novembre prochain à la Maison de Quartier des Dervallières. Auparavant, le groupe va agrémenter, ce samedi 10 novembre, à Saint-Herblain le 50ème anniversaire de Bakale Bikamua Véronique.

Botowamungu Kalome
Lu 417 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes