Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tabu Ley convalescent


Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 13 Avril 2011 | Lu 2005 fois | 2 Commentaires



Tabu Ley
Tabu Ley
Quelque temps après son retour du festival mondial de musique Caraïbe-Afrique organisé à Varadero à Cuba en 2008, au cours duquel il a été primé à titre symbolique meilleur artiste, Tabu Ley alias Seigneur Rochereau a été victime d’un Accident Vasculaire Célébral.
Son état de santé a nécessité une évacuation en Europe, notamment en Belgique où il a été admis dans un premier temps à la clinique St Michel de Bruxelles. Il fait actuellement l’objet d’une rééducation en kinésithérapie à Créteil dans la région parisienne.

Pascal Emmanuel Sinamoyi Tabu, on ne le présente plus. Ce géant de la musique africaine en général, congolaise en particulier, est aujourd’hui âgé de 71 ans. Koffi Olomidé l’un de ses adeptes, a décidé en raison de son état de santé actuel, de l’immortaliser de son vivant lors d’un show musical qui a eu lieu le 1er mai 2010 à Kinshasa.

Au cours dudit show, Koffi a interprété avec brio plusieurs chansons du répertoire de Pascal Tabu, accompagné par des musiciens comme Vangu Guivano, ce virtuose de la guitare qui fit les beaux jours de l’African fiesta national. Cet hommage de Koffi est à la hauteur de l’œuvre monumentale de l’artiste et de la place qu’il occupe déjà au panthéon de la musique africaine.

Le parcours de Tabu Ley

Pascal Tabu commence à chanter à l’église et dans les chorales des établissements scolaires qu’il fréquente, avant d’entamer une carrière de fonctionnaire au milieu des années 50 comme responsable administratif et financier à l’athénée de la Gombé. Attiré par les sirènes de la musique, il propose ses chansons à l’African jazz qui l’engage en 1959. Son mentor de l’époque n’est autre que Joseph Kabasélé alias « Grand Kallé », le patron de cet orchestre.

Ses premiers titres Kellya, Adios Tété, Bonbon sucré font un succès tel qu’il devient un chouchou du grand public. La séparation avec le « Grand Kallé » intervient en 1963 et Pascal Tabu qui a entre-temps adopté le sobriquet de « Rochereau », rejoint le groupe dissident African Fiesta avec pour principaux leaders « Docteur Nico », « Déchaud », « Depuissant », « Mwena », « Willy Bembe », et « Kwamy Munsi » venu de l’Ok jazz.

Ses œuvres musicales: « Makila eyina nzoto », « Sangana », « Permission », « Seli Kutu », « Ah Congo », « Djeke », « Mabusele » etc. sont encore aujourd’hui de véritables chefs d’œuvre qui se vendent comme des petits pains.

années plus tard en 1966, une autre scission fait voler African Fiesta en deux groupes : Fiesta national de Rochereau et Fiesta Sukisa de Nico. Rochereau qui engage Sam Mangwana comme chanteur est désormais le maître incontesté de son orchestre.

Le duo avec Sam se révèle harmonieux dans des titres mémorables comme « Marie Jéa », « Souza », « Kassoulé », « Sophie Elodie», « Amour fou », « Laisse-toi aimer », « Djibé-béké » etc.

Le travail perspicace de Rochereau le mène à la salle mythique de l’Olympia où l’y invite Bruno Coquatrix, propriétaire desdits lieux. Des vedettes françaises comme Claude François, Serge Lama viendront le féliciter dans les coulisses de son show.

La longue carrière de Tabu Ley qui totalise plus de 2000 chansons a permis de formater de grandes vedettes comme Paul Ndombé Opétum, Sam Mangwana et dans la gent féminine des stars comme Miss Bora, les Yondo sisters, Mbilia Bel, Faya Tess, Béyou Ciel. Qu’un hommage lui soit rendu de son vivant eu égard à l’immensité de son œuvre, n’est que justice.

Les dernières nouvelles de son état de santé, révèlent que les séances de Kiné le rétablissent progressivement dans ses fonctions motrices. Bon vent à Tabu Ley alias Seigneur Rochereau.

Roger Pao
(Le Patriote)
Lu 2005 fois


Vos commentaires:

1.Posté par kaké le 14/04/2011 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rochereau
est ce la fin? a t'il pris part aux festivités de son anniversaire comme prévu en novembre dernier? mélomanes et autres producteurs et blogeurs ne laissez surtout pas ce monument disparaître alors qu'il est encore vivant donnez nous de ses nouvelles autant que possible erci

2.Posté par Abdel le 02/02/2012 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne Chance à notre seigneur Ley. Donner réguliérement ses nouvelles aux nombreux fans dans le Monde.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes