Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taekwondo : le Congo, champion du monde dans la catégorie des moins de 57 kg


Par Brazzaville-Adiac | Lundi 2 Juillet 2012 | Lu 729 fois | 0 Commentaire



Nana Goundo, la Congolaise championne du monde.
Nana Goundo, la Congolaise championne du monde.
La Congolaise Nana Goundo a été sacrée championne du monde au terme de la Coupe du monde francophone qui s'est déroulée le 17 juin au Palais des sports d'Abidjan, en Côte d'Ivoire

Nana Goundo a remporté de l'or en battant à plate couture la Française, championne en titre, Celin Lauryan, 9-7. La championne d'Afrique centrale de 2011 et médaillée de bronze aux dixièmes Jeux africains de Maputo vient ainsi de confirmer tout le bien que l'on pensait d'elle. Ses résultats ont permis au Congo d'occuper la première place au niveau de l'Afrique centrale et d'être cinquième surles douze pays ayant pris part au rendez-vous mondial de Côte d'Ivoire. La première place est revenue au pays hôte suivi de la Tunisie, du Mali et du Sénégal. La République démocratique du Congo a été sixième avant le Niger, le Togo, la France, le Gabon, le Bénin et le Burkina Faso, dernier au classement général.

Pour le président de la Fédération congolaise de Taekwondo(Fécotae), les performances de Nana Goundo prouvent à suffisance que la discipline se porte bien au Congo. Il a, notamment, regretté le manque de soutien des pouvoirs publics vis-à-vis de sa discipline. Pour faire le voyage d'Abidjan, a déploré Rock Cyr Popossi Manzimba, la Fécotae a dû préfinancer avec ses propres moyens alors quecette compétition figurait bien dans le programme d'activités de la fédération.

« Nous déplorons la manière de faire les choses au ministère des Sports. Vous vous souviendrez que lorsque nous avions signé, il y a quelques mois, les contrats d'objectifs avec le ministère des Sports, l'État avait promis de remettre les moyens à temps aux fédérations sportives pour préparer ce genre d'activités. Aujourd'hui, nous ne sommes toujours pas entrés en possession de ces moyens, hélas. Nous continuons parce que nous aimons la discipline », a regretté le président de la Fécotae.

Tiras Andang
Lu 729 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes