Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taekwondo : les Diables rouges attendus à la Coupe du monde francophone


Par Adiac-congo.com | Jeudi 9 Octobre 2014 | Lu 304 fois | 0 Commentaire

Les athlètes congolais se sont fixé l’objectif de figurer dans le carré d’as de compétition prévue du 28 au 29 novembre, à Dakar au Sénégal, bien avant l’ouverture du sommet de la Francophonie qui aura lieu dans le pays.



les taekwondoins congolais crédit photo DR
les taekwondoins congolais crédit photo DR
Les Diables rouges de taekwondo présélectionnés pour défendre les couleurs du Congo, sur les tatamis de la Coupe du monde francophone, sont en chantier au plan national. Ceux-ci seront rejoints par les athlètes de la diaspora qui ont dit oui à l’équipe nationale de la discipline. Il s’agit, entre autres, de Beverly Matoméné, Franck Boké ainsi que l’expert franco-congolais Kamba Goma. À en croire le président de la Fédération congolaise de taekwondo (Fecotae), Stanislas Mbys, l’ossature ne sera définitive qu’à l’issue du championnat national et de la première édition de la Coupe du Congo qui aura lieu d’ici à la fin du mois en cours. Le mieux pour le public sportif est de voir ces athlètes être à la hauteur des attentes.

« Le Congo n’a jamais remporté une médaille en compétition officielle de la Coupe du monde francophone. Pour l’édition qui pointe à l’horizon, notre objectif est d’en glaner pour rendre au pays l’honneur qu’il lui faut », a déclaré le président de la Fecotae. Il a, par ailleurs, fait une nuance de taille : la médaille d’or remportée par Nana Goundo était comptabilisée non pas en compétition officielle du mondial de la francophonie mais au challenge de ladite coupe du monde en 2012 en Côte d’Ivoire. Le challenge est en effet réservé aux athlètes éliminés en compétition officielle comme pour se consoler. La Fecotae envisage donc aligner un nombre conséquent d’athlètes pouvant être présents dans les deux compartiments de ce mondial afin de maximiser les chances de glaner plusieurs médailles.

Le président de la Fecotae est revenu sur l’épineux problème des moyens de préparation. Son souhait est que toutes les conditions soient réunies afin que les Diables rouges atteignent les objectifs fixés pour cette Coupe du monde francophone. En rappel, lors de la Coupe d’Afrique zone 4 au Tchad, les taekwondoins congolais avaient remporté dix médailles dont quatre en or sur les dix athlètes alignés. On attend de voir si l’exploit sera réédité à la coupe du monde francophone même si comparativement le niveau des deux compétitions n’est pas le même.

Rominique Nerplat Makaya
Adiac-congo.com
Lu 304 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes