Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Télécommunications: «Plusieurs chantiers restent à parfaire»


Par Journaldebrazza.com | Mercredi 23 Janvier 2013 | Lu 496 fois | 0 Commentaire



Thierry Moungalla, ministre des postes et télécommunications
Thierry Moungalla, ministre des postes et télécommunications
Selon les responsables du ministère en charge de ce domaine qui ont indiqué lors de la cérémonie des vœux, que les projets non réalisés en 2012 seront réinscrits dans le programme d'activités 2013

La traditionnelle cérémonie des vœux avec les administrations sous tutelle a aussi eu lieu au ministère des postes et télécommunications. A cette occasion, le patron des lieux Thierry Lézin Moungalla, a saisi l’opportunité le 18 janvier dernier pour réitérer la nécessité pour le Congo, de rompre avec la fracture numérique, afin de réduire les inégalités dans l’usage et l’accès aux nouvelles technologies. «la réalisation du programme d'activités qui sous-tendent l'installation de la société congolaise de l'information nous permettra de réduire la fracture numérique dont souffrent les zones rurales en comparaison avec les zones urbaines de notre pays» a-t-il donc indiqué. Le ministre des postes et télécommunications a également annoncé un plan d'action de son unité administrative pour l’année entamée. Cette feuille de route s'articule autour de plusieurs axes, dont la couverture nationale en télécommunications, la gestion des infrastructures à haut débit et la réforme juridique de Congo-Télécom entre autres. Plusieurs objectifs devront être atteints cette année 2013, parmi lesquels, la mise en place du Fonds du service universel des communications électroniques et la réalisation des quatre composantes du projet Central African Backbone.

Cette cérémonie des vœux a aussi été l’occasion pour le ministre Thierry Moungalla d’annoncer l'adoption du décret fixant les modalités de fourniture et de financement du service postal, de la conception du service postal universel à la poste congolaise. Selon lui, l'arrivée à maturité, cette année, du projet de banque postale et son extension dans les zones rurales, élèvera le taux de bancarisation estimé à ce jour à 5%. Ainsi, le réseau bancaire postal apportera aux populations les services financiers de base et procédera aux financements mutualisés des projets ruraux tant pour les petites et moyennes entreprises que pour les petites et moyennes industries. «Une société de l'information est celle dans laquelle les technologies de l'information et de la communication (Internet, traitement, transmission et stockage de l'information...) jouent un rôle central, a-t-il commenté.

Sur l’année 2012, le directeur de Cabinet du ministre des postes et télécommunications, Jérôme Ayessa a pour sa part, mentionné, entre autres, les avancées réalisées dans le cadre du projet de finalisation de l'implémentation des équipements à fibre optique du terminal de Matombi (Kouilou). On aura appris que les travaux préparatoires à la réception de cette fibre vont bon train dans les villes de Brazzaville et de Pointe-Noire. Toutefois, il a reconnu que plusieurs chantiers restent à parfaire en matière de télécommunications. Les projets ministériels non réalisés en 2012, seront réinscrits dans le programme d'activités 2013.
Lu 496 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes